Skip to main content

Fascinantes grottes et cavernes

Un trou dans la montagne, des labyrinthes souterrains et une mystérieuse grotte au bord de la mer ! Visitez les grottes les plus impressionnantes de Norvège, avec ou sans guide.

Certaines ressemblent à des cathédrales de pierre. D’autres sont longues et étroites – si étroites, qu’il vous faudra parfois vous y faufiler en rampant. Toutes sont assez extraordinaires. Mais où se cachent ces chefs-d’œuvre de la nature ?

Vous trouverez indéniablement la réponse auprès de Stein-Erik Lauritzen, professeur en sciences de la terre – et spécialiste des grottes.

« La plupart des grottes norvégiennes sont karstiques, un phénomène propre aux roches solubles. On les trouve souvent sur de vastes territoires riches en calcaire et en marbre, particulièrement en Norvège du Nord. Mais il y a également des surplombs, des grottes creusées dans les gorges et, sur tout le littoral, des grottes marines », explique-t-il.

Trésors anciens

Bon nombre des grottes karstiques ont précédé l’âge glaciaire, ce qui signifie qu’elles ont entre 2 et 3 millions d’années. Celles de Porsgrunn, dans le Telemark, ont été façonnées il y a plusieurs millions d’années !

« Les grottes renferment des sédiments, des concrétions, des restes d’animaux et de plantes, des microbes uniques et des traces des premiers hommes, comme l’homme de Néandertal. On estime qu’elles faisaient office de “salles funéraires” ouvertes et sont très fragiles, ce qui explique leur présence sur la liste norvégienne des écosystèmes et habitats vulnérables », ajoute Lauritzen.

Bien que la nature soit à la fois magnifique et puissante, elle peut aussi être fragile. Si vous envisagez d’explorer une grotte, vous devez y pénétrer en faisant preuve de mesure, respect et prudence. Sachez que certaines grottes se visitent uniquement accompagné d’un guide. Ne laissez aucune marque dans la roche, ne creusez et n’endommagez la grotte d’aucune manière que ce soit.

« Prenez des photos, rien de plus », conclut Lauritzen.

Certaines grottes ont une histoire fascinante. Plusieurs d’entre elles ont été utilisées par des éleveurs, ont servi de cimetière ou d’abri – par exemple durant la Deuxième Guerre mondiale.

Dans certaines d’entre elles, comme Kollhellaren dans les Lofoten et Solsemshula à Leka dans le Trøndelag, vous pourrez même voir des peintures rupestres – à condition d’être accompagné d’un guide.

Voici les recommandations de Lauritzen pour vivre de palpitantes visites de grottes.

Grønligrotta

Où : Rana dans le Helgeland, en Norvège du Nord​

« Cette grotte est éclairée, elle est équipée de marches et de parcours aménagés, de sorte que si vous le souhaitez, vous pouvez la visiter en sandales. Il y a beaucoup de choses à voir, et en été, des visites guidées sont organisées. »

À l’intérieur, vous pourrez admirer de magnifiques formations en marbre et des petits cours d’eau. Elle renferme également des passages cachés qui ne sont pas éclairés, donc apportez une lampe si vous souhaitez les voir de plus près. La température ambiante, à l’intérieur, est comprise entre 4 et 8 °.

Puisque vous êtes là : Rana se trouve dans le Helgeland. Depuis la grotte, vous pouvez emprunter la Kystriksveien – l’une des plus jolies routes touristiques du monde – en direction de Bodø, au nord, ou de Namdalen dans le Trøndelag, au sud.

Setergrotta

Où : Rana dans le Helgeland, en Norvège du Nord

« Vous ferez une véritable sortie spéléo. Louez l’équipement nécessaire (casque et combinaison) et, accompagné d’un guide, parcourez un circuit varié alternant couloirs étroits et vastes salles. Préparez-vous à des défis physiques, semblables à ceux que les spéléologues ont l’habitude de rencontrer. »

Dans certains passages de marbre de Setergrotta, vous serez amené à escalader entre des rochers tout en admirant une rivière souterraine.

Puisque vous êtes là : dans le Helgeland, qui occupe la partie sud de la Norvège du Nord, vous pourrez vivre de grandes aventures à 4, 2 ou 0 roues ! Parcourez la Kystriksveien, partez à la découverte des îles à vélo ou en kayak.

Le trou de Torghatten

Où : Brønnøy dans le Helgeland, en Norvège du Nord

« Le trou percé dans le mont Torghatten est une grotte marine. Il a été creusé par de la glace de mer et les vagues, à une époque où le niveau de la mer était de 120 mètres supérieur à celui d’aujourd’hui. Ce qui a été le cas pour la dernière fois il y a environ 10 000 ans. Ce trou est unique parce que les vagues ont réussi à transpercer la montagne, fait inhabituel pour une grotte marine. » La grotte est d’accès facile et on peut l’explorer sans accompagnateur.

Puisque vous êtes là : Torghatten est situé dans le Géoparc de Trollfjell, où l’on peut randonner dans de magnifiques paysages côtiers. Il est également proche de la ville de Brønnøysund, qui offre un excellent port d’attache pour partir à la découverte des îles au long de la côte du Helgeland ou de sites figurant sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, tels que l’archipel de Vega ou l’île rouge de Leka.

Kirkhelleren

Où : Træna dans le Helgeland, en Norvège du Nord

« Une grotte marine typique de celles que l’on trouve sur l’île de Sanna, dans l’archipel de Træna. Elle se dresse de 60 à 70 mètres au-dessus du niveau de la mer, qui était plus élevé lors de sa formation. Les vagues se fracassaient contre la montagne, et la glace de mer a désagrégé la roche friable dans une zone de fracture profonde. »

La grotte ne mesure que 45 mètres de profondeur, mais possède une gigantesque entrée de 20 mètres de large sur environ 30 mètres de haut. Comme pour de nombreuses autres grottes marines, celle-ci a été habitée à l’ère préhistorique, à l’âge de pierre et par la suite. Il n’y a pas si longtemps que ça, on a retrouvé une dent d’homme dans les sédiments recouvrant le sol.

Avec une acoustique digne d’une cathédrale, Kirkhelleren constitue un lieu de concert idéal – particulièrement apprécié lors du festival annuel de musique de Trænafestivalen.

Puisque vous êtes là : l’archipel de Træna se situe à 61 kilomètres au large de la côte du Helgeland et vous invite aussi bien à randonner en montagne qu’à vous attarder dans l’un de ses charmants cafés. Le Helgeland Museum Træna expose des vestiges archéologiques en provenance de Kirkhelleren.

Mikaelshulen

Où : Skien dans le Telemark, en Norvège de l’Est

« Mikaelshulen, la grotte de Michael, constitue un type de grotte plus rare. Ici, le granite s’est transformé en argile, qui s’est érodé et a été utilisé par l’homme. Elle servait d’église au Moyen Âge et est un bon exemple de cette impression de cathédrale qui émane de certaines grottes. »

Puisque vous êtes là : dans le Telemark, visitez le site de Rjukan, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et naviguez sur le canal du Telemark, autrefois surnommé “huitième merveille du monde”. Vous pouvez aussi profiter de l’ambiance estivale de Kragerø ou randonner en montagne à Gaustatoppen.

Trollkirka

Où : Mole dans le Nord-Ouest, en Norvège des Fjords

« Trollkirka, l’église des trolls, est une grotte karstique, dont le calcaire a été dissous par l’eau. Le sentier qui conduit à la grotte est assez raide, mais cela en vaut la peine. À l’entrée se trouve l’embouchure d’une rivière souterraine, et l’on peut voir à l’intérieur une spectaculaire cheminée dans laquelle s’engouffre une cascade. Le calcaire étant ici légèrement acide, l’eau y a sculpté des formes. »

Comme pour de nombreuses ouvertures de grottes traversées de cours d’eau, des pierres peuvent se détacher du plafond – entrez-y avec prudence.

Puisque vous êtes là : depuis Molde, dans le Nord-Ouest, vous pouvez emprunter la célèbre route de l’Atlantique en direction du nord à destination de Kristiansund, ou vous diriger vers Innerdalen, l’une des plus jolies vallées du pays pour la randonnée. Vous pouvez également visiter la capitale de l’alpinisme, Åndalsnes, et prendre la route jusqu’au sommet du Trollstigen – l’une des routes panoramiques de Norvège – en direction du Geirangerfjord.

Les grottes de Brufjell

Où : Flekkefjord, en Norvège du Sud

« Tout comme Kirkehelleren à Træna, les grottes de Brufjell sont des grottes marines – mais cette fois en forme de goutte d’eau, plus évasées au niveau du sol. La surface de la roche est polie et rappelle beaucoup les marmites de géant. Il est intéressant de voir comment les salles se sont formées plus à l’intérieur, là où la puissance des vagues était la plus forte – disparaissaient-elles dans de petites fissures ou circulaient-elles ? »

Puisque vous êtes là : à Flekkefjord, vous pourrez admirer de jolies productions de street art, flâner dans la vieille ville de Hollenderbyen ou vous adonner aux joies du vélorail. Si vous avez apprécié cet avant-goût de la Norvège du Sud, vous pouvez poursuivre vers l’est en direction de Farsund et Lista et de Lyngdal. Mettez le cap sur Lindesnes, à l’extrême sud de la Norvège, qui abrite le plus grand restaurant sous-marin du monde. Kristiansand est la ville la plus importante de la région.

Grottes glaciaires

Où : Le Svalbard, en Norvège du Nord

« Les grottes glaciaires sont creusées par des cours d’eau traversant les glaciers et possèdent une magnifique couleur bleue. Certaines d’entre elles abritent d'étroits passages conduisant à de vastes salles, tandis que d’autres ont conservé des fragments de plantes emprisonnés dans la glace depuis des milliers d’années. »

Les visites guidées de grottes glaciaires comprennent souvent une approche en marche sur glacier, randonnée ou traîneau à chiens. Certaines agences proposent également de l’escalade en grotte glaciaire.

Puisque vous êtes là : le Svalbard est la région norvégienne la plus reculée. Vous pourrez y pratiquer la chasse aux aurores boréales, observer les morses et faire du traîneau à chiens. Le Svalbard abrite aussi quelques milliers d’ours polaires et la réserve mondiale de graines.

P.S : Vous pouvez également vous rendre au cœur des glaciers sur la partie continentale du pays, par exemple au glacier de Nigardsbreen dans le Jostedalen et à Klimapark 2469 dans le Jotunheimen.

Bonus – les anciennes mines

Sur tout le territoire norvégien, d’anciennes mines sont ouvertes au public, que ce soient les mines d’argent de Kongsberg ou les mines de cuivre de Røros ou encore les mines de marbre de Bergtatt, tout près de Molde. À Blaafarveværket, près de Drammen, vous pouvez traverser un pont en verre à l’intérieur d'une mine de cobalt – une belle excursion à la journée dans la région d’Oslo pour les amateurs d’art.

Certaines mines sont accessibles en fauteuil roulant.

Il y a bien d’autres sites naturels à voir absolument en Norvège. Séjournez dans un hôtel écologique et visitez quelques-unes de nos destinations durables.

Visitez des grottes partout en Norvège

Situer les grottes, les grottes glaciaires et les mines sur la carte.

Découvrez des sites naturels époustouflants

Glaciers, cascades, routes panoramiques de Norvège : commencez à préparer vos vacances en Norvège dès aujourd'hui !

De grandes aventures vous attendent

Pages consultées récemment