Skip to main content

TRØNDELAG

Tout l'art du kos

Faites défiler la page pour plus d'informations
ou allez directement à notre page
Préparez votre séjour

La région du Trøndelag occupe le cœur de la Norvège. Centrale, elle irrigue le pays de ses multiples artères, en tous sens. De là, vous pouvez rejoindre l’ouest sauvage, le nord arctique, l’est profond ou le sud ensoleillé.

Vous pouvez aussi simplement rester là où vous êtes. Car le Trøndelag est l’endroit idéal pour apprendre à maîtriser l'art noble du « kos ».

Ici, le temps semble simplement s’écouler un peu plus lentement qu’ailleurs et les gens semblent un peu moins pressés. Dans le Trøndelag, le « kos » est en fait un art de vivre. Voyez par exemple le café Baklandet Skydsstation.

Comment définir le « kos » ?

Ce pourrait être une déambulation entre amis parmi les maisons de bois du quartier de Bakklandet, dans la dynamique ville étudiante de Trondheim. La plus grande ville de la région est la capitale du « kos ».

… mais aussi du jazz, de l’art contemporain, des festivals, de la gastronomie et de magnifiques moustaches dénommées « trønderbart » 👨🏻.

Sans oublier qu’elle accueille la crème des ingénieurs high-tech d’Europe.

Trondheim est en fait un incubateur pour les technologies de pointe. Il suffit de voir l’emblématique immeuble construit par Snøhetta.

Powerhouse est l’un des bâtiments les plus écologiques du monde.

Les panneaux solaires de son toit, d’une surface de 3000 m², produisent assez d’énergie pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses plus proches voisins – ainsi qu’à l’alimentation de tous les bus électriques de la ville.

Parmi les autres édifices emblématiques à ne pas manquer, il y a la superbe cathédrale de Nidaros.

Peut-être croiserez-vous même des pèlerins ayant parcouru le célèbre chemin de Saint-Olav, principale voie de pèlerinage traversant la Norvège. Celle-ci est en passe de devenir l’une des randonnées longue distance les plus populaires d’Europe du Nord.

Les gourmets du monde entier convergent également vers Trondheim.

Ce n’est pas sans raison que la ville est surnommée « le berceau des saveurs scandinaves » !

Depuis quelques années, le Trøndelag est en quelque sorte le moteur du renouveau de la cuisine norvégienne.

Vous pourrez en juger par vous-même à Trondheim, par exemple aux restaurants étoilés Michelin Speilsalen et Fagn ou au festival annuel de cuisine Trøndersk Matfestival.

Il faut aussi découvrir les poissons et fruits de mer de la côte du Trøndelag – probablement les meilleurs du monde !

Mais il y a également de nombreuses autres pépites locales à découvrir ailleurs dans la région. Eh, oui ! Partager des petits plats produits localement, c’est très « kos ».

Goutez aux fromages locaux, en commençant par le fromage du monastère de Munkeby – divine alliance du lait norvégien et du savoir-faire français.

Un autre fromage primé est fabriqué à la fromagerie Gangstad Gårdsysteri, non loin de l’autoroute E6, sur la péninsule d’Inderøy, située à deux heures de route de Trondheim.

De là, en empruntant la route d’Or, vous traverserez des paysages mêlant fjords et douces collines, avec la possibilité de rencontrer des producteurs et artisans passionnés, de voir des œuvres d’art, de goûter à une restauration de haut vol et au luxe campagnard d’Øyna.

Et si vous faisiez ce circuit à vélo ?

Le « kos », cela peut aussi être la découverte de nos racines historiques, à Stiklestad, avec vos enfants.

Le 29 juillet 1030, la bataille de Stiklestad joua un rôle déterminant dans la conversion de la Norvège au christianisme.

L’histoire est toujours très vivante au centre culturel national de Stiklestad où, chaque année, un spectacle en plein air de grande ampleur commémore saint Olav.

Røros est un autre lieu pétri d’histoire. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est sans doute la plus jolie ville minière du monde.

Asseyez-vous devant une bonne flambée, dans l’une des petites maisons de bois – dont la plupart sont authentiques – qui vous garderont bien au chaud, même par -40°. Eh, oui ! Les températures peuvent descendre aussi bas en hiver.

En outre, Røros est connu pour son excellente cuisine locale.

Le nord du Trøndelag est traversé par une route panoramique de 650 km, le long du littoral. La Kystriksveien épouse la côte du Helgeland jusqu'à Bodø en Norvège du Nord.

On comprend aisément pourquoi ce paysage est considéré comme l’un des plus beaux sur terre !

Il est possible de réaliser l’itinéraire en deux jours, mais pour adopter un rythme vraiment « kos » et vivre de belles expériences, prévoyez au moins cinq jours.

Le « kos » consiste à faire un avec la nature et à voyager en suivant le rythme de cette dernière.

Par exemple, prenez le temps de vous arrêter à Halvikhula, la plus grande grotte d’Europe du Nord.

À l’intérieur des terres se trouvent sept parcs nationaux.

Pas de files d’attente.

Les seuls attroupements que vous croiserez peut-être ici seront composés d’élans ou bien, dans le Dovrefjell, de bœufs musqués.

On peut aussi profiter de ce magnifique environnement dans l’attente d’une belle prise. Le Trøndelag est le paradis des pêcheurs, désireux d’en découdre avec les cabillauds, flétans ou églefins.

Ou les saumons. Vous trouverez ici, dans le Trøndelag, certaines des meilleures rivières à saumon.

Un gîte de pêche exceptionnel a été aménagé dans un vieux train, sur un pont enjambant la rivière à saumon Namsen.

Et puis il y a ces instants zen. L’air frais que l’on respire à pleins poumons, le goût du sel sur vos lèvres.

Passez quelques nuits dans un petit village de pêcheurs, sur l’une des innombrables îles constellant le littoral.

Vous avez aussi la version 2.0 du « petit village de pêcheurs isolé » sur l’électrisante île de Stokkøya, avec au menu assiettes d’algues, architecture moderne et beach bar le plus cool de tout le Nord.

Informez-vous sur tous les bars, festivals et expériences qui vous attendent dans le Trøndelag.

Voir aussi

Les meilleures offres de nos partenaires

Réservez votre prochain séjour en Norvège dès maintenant.

Pages consultées récemment