Dynamic Variation:
Offers
x

There was not an exact match for the language you toggled to. You have been redirected to the nearest matching page within this section.

Choose Language
Toggling to another language will take you to the matching page or nearest matching page within that selection.
Search & Book Sponsored Links
Search
or search all of Norway
A woman smelling apple blossoms in Hardanger, Norway in the spring
Fruit blossoming in Hardanger.
Photo: CH / Visitnorway.com
Campaign
Course
Event
Partner
Media
Meetings
Travel Trade

La lumière. Les parfums. Le pays qui revient à la vie. Au printemps, la Norvège sort de son long sommeil hivernal. Voici quelques idées pour profiter pleinement de ces instants précieux.

  1. 1. L’art de l’utepils

    Dès les premiers signes annonciateurs du printemps – lorsque les températures franchissent la barre du zéro et que le soleil répand un peu de chaleur –, les Norvégiens se précipitent dehors pour profiter au maximum de la nouvelle saison. Les trottoirs commencent à s’animer, les habitants des quartiers ne reculant devant rien pour sortir boire leur première utepils (bière en plein air) de l’année. On ne peut pas dire que la température soit tropicale, mais personne ne s’en plaint ! Si le soleil sort, alors les Norvégiens aussi – de préférence, assis sur une peau de mouton, les jambes emmitouflées dans une couverture.

    Petit conseil : Tout l’art de l’utepils consiste à trouver une table au soleil, de préférence au bord de l’eau. À Oslo, vous pouvez opter pour les espaces de restauration de Vippa et Aker Brygge, ou encore pour les quais modernes de Tjuvholmen ou Sørenga. À Bergen, au quartier de Bryggen, la magie du printemps opère à plein, tandis qu’à Stavanger, au port de Vågen, les tables libres ne le restent pas longtemps... Plus au nord, dans la région arctique, le soleil brille quasiment toute la nuit sur le Vertshuset Skarven et le Restaurant Skirri de Tromsø.

  2. 2. Les fjords en fleurs

    C’est une expérience qu’il faut avoir vécue une fois dans sa vie ! L’espace de deux semaines, au mois de mai, dans le sud-ouest de la Norvège (la période varie d’une année à l’autre), les milliers d’arbres fruitiers plantés sur les bords des fjords sont en fleurs. D’impressionnants pics enneigés encadrent des paysages bucoliques – montagnes qui offrent une protection à ces lopins de terre fertile. Avec l’aide des fjords, qui réfléchissent la lumière du soleil, elles contribuent à créer un microclimat unique, idéal pour cultiver des vergers de pommiers et de cerisiers.

    Petit conseil : La région la plus connue pour admirer ce spectacle est la région de Hardanger, avec son chapelet de charmants villages dévoués à la culture fruitière – Lofthus, Kinsarvik et Ulvik. La région du Sognefjord offre également une très bonne option. Bien sûr, ne quittez pas la région sans avoir dégusté un jus issu de la dernière récolte, qu’il s’agisse d’un délicieux eplemost (jus de pomme) ou d’un cidre local.

  3. 3. Les cascades dans toute leur splendeur

    Venez voir gronder les puissantes chutes d’eau norvégiennes au printemps. Les mois de mai et juin sont incontestablement la meilleure période pour assister au spectacle. La fonte des neiges et de la glace viennent grossir les torrents dévalant les montagnes. La Norvège possède une longue liste de cascades qui méritent indéniablement le détour.

    Petit conseil : Vøringsfossen, non loin de la bourgade de Eidfjord, dans la région de Hardanger, est l’une des plus belles chutes d’eau de Norvège. Depuis les nouvelles plates-formes panoramiques (à voir absolument si vous êtes adepte d’architecture), vous aurez une vue à couper le souffle sur la cataracte grondante et les profondes gorges.

  4. 4. Les oiseaux à leur pic d’activité

    Le printemps agit sur les oiseaux comme une décharge de stéroïdes ! À cette époque de l’année, le littoral norvégien grouille de vie. Les oiseaux migrateurs qui avaient quitté le pays à l’automne reviennent s’y reproduire et profiter de la belle saison. Apportez vos jumelles, votre appareil photo et, pourquoi pas, un magnétophone, car le spectacle vaut aussi bien pour les yeux que pour les oreilles. Veillez simplement à ne faire aucun geste brusque en présence des nouveau-nés.

    Petit conseil : Dans le nord du pays, Varanger est devenu l’une des principales destinations du monde pour observer les oiseaux arctiques. Le cabinet local d’architectes Biotope a conçu des cabanes primées, pour les milliers d’ornithologues amateurs qui viennent observer des espèces comme le pygargue à queue blanche, le faucon gerfaut, l’eider de Steller et le canard marin arctique. Les passionnés d’ornithologie affluent également sur les petites îles de Runde, Lovund et Røst. Surtout à compter de la mi-avril, pour voir les macareux moines qui regagnent par milliers leur zone de reproduction..

  5. 5. Marchés fermiers et festivals culinaires

    Partout en Norvège, on trouve des marchés fermiers. La saison commence dès le mois de mars. Vous risquez de saliver devant les étals présentant une grande variété de produits frais, tous issus des fermes locales. Les festivals culinaires offrent également une expérience incontournable. Tant les marchés que les festivals ont deux activités très à la mode chez les amateurs de cuisine en Norvège.

    Petit conseil : Des marchés fermiers sont organisés à travers tout le pays. Pour ce qui est des festivals culinaires, certains des meilleurs ont lieu au printemps, avant la saison des festivals en été, par exemple Spis & Drikk-festivalen à Oslo et le Oslo Vegetarian Festival.

  6. 6. Réveillez-vous au sommet d’un arbre

    L’une des merveilles du printemps, c’est de voir la nature sortir de sa léthargie et se parer de vert. Sans parler du plaisir de voir les jours rallonger et se réchauffer, salués par les trilles joyeux des oiseaux. Quel meilleur poste pour observer cette métamorphose que la cime d’un arbre ? Et plus précisément, une cabane nichée dans les branches, avec confort moderne et intérieur douillet à la scandinave.

    Petit conseil : Les amateurs d’architecture devraient privilégier certaines cabanes dans les arbres particulièrement élégantes et originales. Une raison de plus de se rendre en Norvège !

  7. 7. Plongez dans des eaux cristallines

    Si vous aimez la plongée sous-marine, programmez votre prochaine sortie pour le début du printemps. À cette période de l’année, non seulement l’eau commence-t-elle à se réchauffer, mais elle conserve encore cette transparence caractéristique de l’hiver. Plus tard dans la saison, l’eau deviendra plus trouble, ce qui vous obligera à plonger avec une lampe. Le côté positif des choses, c’est que la lumière de cette dernière attirera toutes sortes de créatures sous-marines. (Mais rassurez-vous, aucune de celles rencontrées dans les zones de plongée norvégienne ne verra en vous une proie.) Plus d’informations sur la plongée en Norvège.

    Petit conseil : Hottane, en Norvège des fjords possède une abondante faune sous-marine et le courant du Saltstraumen, près de Bodø, est incontestablement the place to be, pour les plongeurs amateurs de sensations fortes. Il est également possible de jouer les explorateurs et de plonger parmi les épaves à Narvik.

  8. 8. Première baignade de l’année

    Vous vous sentez l’âme d’un Viking ? Alors prouvez-le en effectuant quelques brassées dans l’eau fraîche du printemps. Le plus tôt sera le mieux, mais pour le commun des Vikings, il est tout à fait acceptable de commencer aux alentours du 1er mai. Vous pouvez très bien tenter l’expérience d’une jetée où la baignade est autorisée, mais que diriez-vous de corser encore les choses ? Accordez-vous une pause transpiration dans un sauna public ou privé, avant une baignade qui vous rafraîchira les idées.

    Petit conseil : Vous trouverez des saunas très originaux en Norvège, comme le spa arctique Vulkana, à bord d’un bateau à Tromsø, ou encore les saunas de Salt à Oslo, dissimulés parmi les séchoirs à poissons, ainsi que les saunas flottants KOK ou Oslo Fjord Sauna, également situés dans la capitale norvégienne. Autre expérience féérique, le sauna Soria Moria à Dalen, dans le Telemark, tout scintillant d'or.

  9. 9. Faire l’expérience de la marche sur glacier

    Une randonnée sur glacier est une activité incontournable pour tout aventurier qui se respecte, en Norvège à la fin du printemps. Fouler une glace plus que millénaire, se retrouver enveloppé d’un camaïeu de turquoise et s’émerveiller devant des formes naturelles dignes du plus doué des sculpteurs. Pour les âmes sportives, skier ou randonner le long des 60 kilomètres du glacier de Jostedalsbreen (toujours en compagnie d’un guide) constitue un grand classique très apprécié. Mais n'ayez nulle crainte : il existe de nombreux glaciers moins exigeants que celui-là.

    Petit conseil : Parmi les randonnées sur glacier accessibles à tous, citons certains bras du Jostedalsbreen tels que le Nigardsbreen dans la région de Sogn og Fjordane, il y a le glacier de Folgefonna dans la région de Hardanger et celui de Svartisen dans le Nordland. La plupart des randonnées régulières sur glacier démarrent en mai ou début juin.

  10. 10. Ski de printemps

    Le vårskiturer ou ski de printemps est très populaire en Norvège. Dans certaines régions montagneuses et dans le nord du pays, on trouve généralement en abondance une neige molle et intacte jusqu’aux mois d’avril et de mai. Les journées se réchauffent (vous pourrez peut-être skier en T-shirt en laine) et se rallongent. En Norvège du Nord, on peut même profiter du soleil de minuit à la fin du printemps. Plusieurs stations de sports d’hiver restent ouvertes jusqu’à fin avril et, dans de nombreux endroits, le printemps est la saison idéale pour le ski de randonnée. Avec le reflet du soleil sur la neige, vous rentrerez peut-être même avec un joli bronzage de printemps. N’oubliez pas votre crème solaire et vos lunettes de soleil pour vous épargner un méchant coup de soleil.

    Petit conseil : Essayez la station de sports d’hiver de Narvikfjellet, dans le nord, où l’on peut dévaler les pentes du sommet jusqu’au fjord, souvent jusqu’au mois de juin. Vous pouvez aussi prendre le train pour Finse, entre Oslo et Bergen, pour pratiquer le snow kite (possibilité de cours) ainsi que le ski de fond sur le plateau de Hardangervidda.

Rien ne vaut le printemps

Recommandations de nos sponsors

Voici une sélection de tour-opérateurs qui travaillent dur pour vous rendre heureux pendant votre voyage.

Your Recently Viewed Pages

Retour en haut de page