Skip to main content

Prêt à embarquer pour le plus long voyage en train de Norvège ?

Découvrez la ligne ferroviaire de Nordland

L’Arctic Circle Express

« La voie ferrée elle-même a une histoire fascinante. Et bien sûr, il y a la nature – spectaculaire. »

Benny Sætermo, agent du centre du parc national de Nordland

« Si je devais résumer le voyage en train de Trondheim à Bodø, je dirais qu’il est plein de contrastes. »

« On commence par les paysages foisonnants du Trøndelag... »

« ... On traverse ensuite des paysages de montagne plus accidentés et stériles, avant de redescendre vers les vallées et les fjords du nord du pays. »

En été, profitez de 24 h / 24 de luminosité et, en hiver, avec de la chance, d’une aurore boréale.

La ligne de Nordland vous fera vivre une expérience vraiment incroyable, quelle que soit la période de l’année !

Alors, qu'attendez-vous ?

Cap au nord !

Franchissez 293 ponts, 154 tunnels et traversez le cercle polaire arctique ! La plus longue ligne ininterrompue de chemin de fer de Norvège, c’est un sacré voyage.

« Je parcours le plus souvent le tronçon le plus au nord de la ligne pour mon travail, mais le voyage complet, d’une durée de dix heures, vaut vraiment la peine. Il y a tant de choses à voir en cours de route », déclare Benny Sætermo.

Benny, qui est agent au centre du parc national de Nordland, nourrit un intérêt tout particulier pour la nature et les animaux sauvages. Ce dont vous ne serez jamais très loin, au fil des 729 km de la ligne. Ce voyage vous permettra de traverser une très grande diversité de paysages, de cultures et de climats.

« Le train traverse le vaste massif montagneux de Saltfjellet. En fait, on remarque une très nette séparation botanique entre le versant sud et le versant nord de la montagne, qui marque presque une frontière. Le versant sud est recouvert de forêts d’épicéas, tandis que le versant nord est recouvert de pins. La même chose se remarque sur le plan de la faune », ajoute-t-il.

Il est également possible de faire le trajet en train de nuit. Avec de la chance, vous pourrez voir une aurore boréale à la faveur d’un voyage en hiver. Le train de nuit est également très intéressant en été – grâce au soleil de minuit, vous ne manquerez rien du paysage.

« Vous avez aussi de bonnes chances de voir des rennes sur cet itinéraire, surtout dans les montagnes. Il arrive aussi qu’on aperçoive des aigles de mer, mais c’est plus rare. »

Benny

Vestiges d’histoire

En allant vers le nord, le train passe par plusieurs sites historiques, dont beaucoup se rapportent à la Seconde Guerre mondiale. La voie ferrée elle-même est également intimement liée à l’histoire.

« Je m’intéresse beaucoup à l’histoire et j’aime bien visiter des sites historiques. Depuis votre place de train, vous pourrez voir plusieurs sites liés à la Seconde Guerre mondiale, dont certains sont accessibles depuis certaines gares », explique Benny.

Des tronçons de voie ferrée ont été construits par des Russes faits prisonniers par les nazis. Les pertes humaines ont été élevées, en raison de la rudesse des conditions de travail et de conditions météo extrêmes.

« Il y avait de nombreux camps de prisonniers dans le massif de Saltfjellet et ses environs. Je pense qu’il est important de ne pas dissimuler ni oublier cette partie de l’histoire, même s’il s’agit d’un chapitre sombre », ajoute Benny.

Faites défiler la page pour une présentation des arrêts les plus intéressants sur la ligne ferroviaire.

Guide des meilleurs arrêts
sur la ligne de Nordland

Préparer des vacances tout en train!

Certaines gares jalonnant la ligne de Nordland se situent dans des cadres exceptionnels, avec des activités fantastiques à portée de main.

Venez voir !



Votre voyage commence à Trondheim

La région du Trøndelag est connue pour la gastronomie nordique ainsi que pour son patrimoine historique regorgeant d’expériences – alors, ne montez pas à bord du train sans avoir visité la ville !

Consultez les suggestions des gens d’ici et inscrivez-vous à une visite guidée du joyau gothique de la ville : la cathédrale de Nidaros, Nidarosdomen.


La première étape après Trondheim

Prenez le train à la gare ferroviaire de la ville – ou, si vous arrivez en avion, prenez le train à la gare de l’aéroport de Værnes.

Si vous voyagez au printemps ou au début de l’été, vous verrez défiler par la fenêtre du train des paysages agricoles colorés, foisonnants de plantes et de fleurs tandis que le train progresse vers le nord sur les rives du Fættenfjord.

Ouvrez bien les yeux ! Si vous êtes assis sur le côté gauche du train, vous pourrez apercevoir deux blocs de béton sur la rive opposée du fjord. Il marque le mouillage du cuirassé Tirpitz, plus célèbre navire de guerre du monde, qui était caché dans le fjord pendant la Seconde Guerre mondiale », indique Benny, en ajoutant qu’un monument commémoratif se trouve dans les environs.

Gare de Verdal : site historique de Stiklestad

À une heure et demie de Trondheim, le train s’arrête à Verdal.

« Depuis la gare de Verdal, vous pouvez rejoindre à pied le centre national culturel de Stiklestad, situé à environ 4 km. À mon avis, lorsqu’il y a un site historique à l’arrivée, cela mérite bien une petite marche ! Mais vous pouvez également prendre un taxi », explique Benny.

Stiklestad est le site de la fameuse bataille de 1030, au cours de laquelle a péri le roi viking Olav Haraldsson (qui a ensuite été canonisé). Cette bataille est considérée comme l’événement le plus important dans la consolidation du royaume de Norvège et dans la percée du christianisme en Norvège.

Vous pouvez également visiter le centre de pèlerinage de Stiklestad. De là, on peut rejoindre le chemin de Saint-Olav, qui relie Selånger en Suède à la cathédrale de Nidaros à Trondheim.

Gare de Steinkjer : Gyldene Omvei, la route d’Or

Puisque vous êtes ici, pourquoi ne pas parcourir à vélo la merveilleuse route d’Or, qui permet de découvrir les superbes paysages, les délicieuses spécialités locales et l’artisanat de la belle kommune d’Inderøy ? Pour vous y rendre, descendez à la gare de Steinkjer et prenez la correspondance à destination de la gare de Røra via la ligne secondaire de Trønderbanen. Il est possible de réserver un transport de Røra à Inderøy.

Si vous souhaitez commencer votre circuit à vélo depuis la gare de Røra, Visit Innherred loue des vélos électriques et des vélos classiques et peut venir à votre rencontre directement à la gare. Vous avez des bagages ? Pas de problème, ils peuvent être déposés à votre hébergement. En parlant d’hébergement, vous pourrez dormir à l’exceptionnel Øyna Kulturlandskapshotell, un hôtel primé, dont le restaurant propose également des repas à trois et cinq plats réalisés à partir de produits locaux. Il s’agit de l’un des meilleurs restaurants de la région !

Gare de Lassemoen : parc-réserve d'animaux Namskogan

Après votre crochet par la route d’Or, reprenez la ligne de Nordland !

Si vous voyagez avec des enfants, il faut faire une escale à Lassemoen et visiter le parc-réserve d'animaux Namsskogan ! Vous pourrez y voir de nombreuses espèces nordiques, notamment des gloutons, des lynx, des loups et des ours. Vous pourrez même dormir près des loups (évidemment en toute sécurité) dans les lavvos (chalets en forme de tentes traditionnelles sâmes) du parc !

Il est possible de réserver le transport de la gare au parc.

« Nous approchons de mon tronçon de la ligne, le tronçon nord. »

Benny

Traversée de la Norvège du Nord

À l'approche du comté de Nordland, apprêtez-vous à entrer dans une zone de montagne et à traverser quelques tunnels. Pensez à garder votre appareil photo à portée de main ! Vous pourriez bien apercevoir un renne et d'autres animaux sauvages, en particulier lors de la traversée du massif de Saltfjellet.

Gare de Majavatn : parc national de Børgefjell

« Au bout de quatre heures de trajet, le train traverse le parc national de Børgefjell, qui est à cheval sur les comtés de Nord-Trøndelag et de Nordland », explique Benny.

Le parc national de Børgefjell, avec ses hauts sommets et ses profondes vallées, offre un terrain fantastique pour la chasse et la pêche. La région est également connue pour sa population de renards arctiques.

« Le train fait un arrêt à Majavatn, qui offre d’excellentes possibilités de pêche », déclare Benny.

Si vous envisagez de pêcher dans le parc national, n’oubliez pas d'acheter le permis de pêche local, appelé Børgefjellkortet.

Gare de Mosjøen : une charmante petite ville et la côte du Helgeland

Une heure après avoir quitté Majavatn, le train arrive à Mosjøen. Vous vous trouvez maintenant au centre géographique de la Norvège et devriez absolument passer la nuit ici. Cette petite bourgade piquera votre intérêt. Benny vous conseille de vous attarder dans un café du quartier de Sjøgata. Celui-ci abrite des bâtisses du XIXe siècle joliment préservées, des petites boutiques, des galeries... Bref, le cadre parfait pour flâner.

Vous pouvez également vous lancer dans l'ascension des 4 000 marches constituant le plus long escalier creusé par des Sherpas népalais : les fameuses marches du Helgeland (ouverture en 2023) ! Descendez la plus spectaculaire tyrolienne de Norvège du Nord et, une fois arrivé en bas, prenez un verre dans l’agréable jardin du Fru Haugans Hotel. Vous pouvez également escalader la via ferrata de Mosjøen.

Mosjøen est également un bon point de départ pour effectuer un circuit en Norvège du Nord. Prenez l’autocar à destination de Sandnessjøen, qui possède de très bonnes liaisons en bateau express pour les îles et petits villages de la côte du Helgeland.

Gare de Mo i Rana : science et histoire

« Maintenant, préparez-vous à franchir de nombreux tunnels, avant d'arriver chez moi, à Mo i Rana », annonce Benny.

Un trajet d’une heure dix sépare Mo i Rana de Mosjøen. Benny vous recommande de visiter deux lieux qu'il qualifie de « mine d’expériences » : le musée MOment et le centre des sciences Vitensenteret Nordland.

« Le musée et le centre des sciences occupent tous deux le même bâtiment, qui est visible depuis la gare. C’est une belle visite pour toute la famille », explique Benny.

Mo i Rana, troisième plus grande ville de Norvège du Nord, possède de nombreux cafés, magasins et une vie culturelle animée. Il y a également de nombreuses grottes à explorer dans les environs de la ville.

Traversée du massif de Saltfjellet : parc national de Svartisen

Installez-vous confortablement et admirez le paysage : le train va remonter la vallée de Dunderlandsdalen en suivant la rivière Ranaelv, s’enfonçant dans le parc national de Saltfjellet-Svartisen, qui abrite le deuxième plus grand glacier du territoire continental norvégien, le Svartisen.

Le cercle polaire

« Nous nous rapprochons du massif de Saltfjellet. Plus nous prenons de l’altitude, moins il y a d'arbres. De grandes étendues de lande apparaissent peu à peu. C’est vraiment un bel endroit pour la randonnée et le vélo », ajoute-t-il.

Un message annonce bientôt que le train franchit le cercle polaire arctique. Magique. Vous entrez officiellement dans le royaume du soleil de minuit. Ayez votre appareil photo à portée de main pour prendre en photo les pyramides de pierre, en bord de voie ferrée, qui marquent le cercle polaire arctique. On peut aussi apercevoir le Centre du cercle polaire arctique, sur le côté droit du train.

« Saviez-vous que le cercle polaire se déplace de 14 m tous les ans ? » demande Benny alors que nous franchissons le cercle.

Ne rangez pas tout de suite votre appareil photo. Les rennes sont nombreux dans la région et vous pourriez en apercevoir...

Gare de Lønsdal : randonnée dans le Saltfjellet

La première gare au nord du cercle polaire est la gare de Lønsdal, située à 511 mètres d'altitude.

« Les horaires des trains sont parfaits si l’on veut faire de la randonnée dans la région. Vous pouvez prendre le train de nuit qui vous dépose le matin à Lønsdal et repartir par le train de l’après-midi, après avoir fait votre randonnée. »

Si vous souhaitez passer plus de temps dans la région, des chalets gérés par l’Association norvégienne de randonnée pédestre (DNT) sont ouverts à la location.

Gare de Valnesfjord : le parc national des enfants

Alors que le train approche doucement de son terminus, les paysages de montagne cèdent peu à peu la place au fjord. Au terme d’une heure vingt de trajet, le train s'arrête à Valnesfjord, un excellent point d'accès au parc national de Sjunkhatten.

« On le surnomme parc national des enfants, parce qu’on peut y faire des randonnées adaptées à tous les âges. À Øvre Valnesfjord, il y a aussi des sentiers accessibles aux personnes en fauteuil roulant », ajoute Benny.

Les environs de Valnesfjord sont également prisés pour le ski de fond en hiver.

Admirez le majestueux massif de Børvasstindan, tandis que le train suit les rives du fjord...

... jusqu’à Bodø, le terminus.

Bodø qui sera la Capitale européenne de la culture en 2024.

Partez sur la piste d'œuvres de street art, visitez des musées intéressants et allez voir le Saltstraumen, plus puissant maelström du monde, avant de faire un crochet par la ravissante péninsule de Kjerringøy.

Bienvenue dans la mini-métropole du Nord !

Explorez Bodø

Préparez votre voyage en train

Vous pouvez aussi démarrer votre grande aventure en train depuis Oslo ou la gare située à l’aéroport d’Oslo, et voyager par la ligne de Dovre jusqu’à Trondheim, où vous prendrez une correspondance qui poursuivra sur la ligne de Nordland (Nordlandsbanen). Le terminus de ce périple, Bodø, possède un aéroport international. À Bodø, on peut également embarquer sur un ferry ou un bateau express et partir à la découverte des îles Lofoten, du Salten et de la côte du Helgeland.

Concoctez le meilleur itinéraire pour votre circuit en Norvège du Nord:

Et préparez votre voyage en train en Norvège en suivant les conseils de notre spécialiste du train !

Voyagez en train

Faites de belles expériences au fil de la ligne de Nordland. Pas besoin de voiture !

Pages consultées récemment