Skip to main content

Que faut-il mettre dans son sac pour un circuit à vélo et comment organiser de superbes vacances à deux roues en Norvège ? Le spécialiste de la petite reine Øyvind Wold nous confie ses meilleurs conseils pour bien se préparer.

Lancez-vous à l'aventure pour vous rapprocher de la nature norvégienne. Les fjords. Les montagnes. Les charmantes petites villes côtières. Des kilomètres et des kilomètres de routes de gravier traversant des étendues quasi sauvages, surtout en Norvège de l’Est.

Cela étant, que vous empruntiez certaines des plus belles routes norvégiennes ou un itinéraire cyclable touristique, votre excursion nécessitera des préparatifs. Minutieux. Et si quelqu’un en connaît un rayon sur la question, c’est bien Øyvind Wold. Ce dernier travaille pour l’association norvégienne des cyclistes et a parcouru le pays à deux roues en tous sens. De plus, il a écrit plusieurs ouvrages sur le vélo en Norvège.

Voici ses conseils et astuces pour bien préparer vos vacances à vélo et les affaires à emporter.

Des itinéraires cyclables mémorables

Du vélo sur route dans des décors de rêve au VTTla Norvège est un eldorado pour les passionnés de petite reine. Et pas besoin d'avoir le niveau sportif d'un coureur du Tour de France pour en profiter !

« Non, absolument pas ! confirme Øyvind. Plusieurs véloroutes nationales, en Norvège, conviennent à tous, même à ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience du vélo. L’itinéraire de Numedal et l’itinéraire du littoral, entre Horten et Tønsberg, en sont de bons exemples. »

Les itinéraires vélo les plus populaires sont à la portée de presque tous les cyclistes.

« Si vous recherchez une excursion facile, faites la célèbre route de Rallarvegen. Prenez le train jusqu'à la gare de Finse, puis suivez la route qui part vers l’est, en direction de Haugastøl. Ce sont 30 kilomètres principalement de terrain plat et de douces collines. »

Nombre de destinations cyclistes populaires en Norvège proposent la location de vélos et de vélos électriques, pour des randos touristiques à vélo plus accessibles. Pensez simplement à réserver à l’avance.

Trouvez le port d'attache idéal

« Si vous n'avez qu'une expérience limitée du vélo et n’êtes pas sûr des distances à prévoir et de l’équipement nécessaire, il peut être intéressant de trouver un port d'attache, duquel organiser vos excursions à vélo. Ça peut être un hôtel ou un chalet. »

Øyvind considère que c’est une bonne solution, dans la mesure où cela réduit les besoins en équipement. C’est aussi une très bonne formule pour voyager en groupe.

« Quand vous avez un port d'attache, le groupe peut se scinder. Certains peuvent entamer un long itinéraire, tandis que d'autres en choisiront un plus facile. Et tout le monde se rejoint à la fin de la journée. »

Si vous souhaitez passer une nuit ou deux en pleine nature, vous pouvez toujours emporter une tente ou un hamac. Ralliez votre site de campement, puis rentrez le lendemain.

Aventures en famille

Les excursions à vélo avec enfants peuvent être fantastiques. Avec un peu de préparation, tout le monde y trouvera son compte.

« Choisissez une région que vous connaissez. Ainsi, vous saurez où sont les jolies routes, les super plages et les meilleurs endroits où camper », déclare Øyvind.

Cela vous permettra aussi de trouver plus facilement des destinations qui motiveront les enfants – ferme, lac où pêcher ou pause gourmande. Prévoyez quelques aventures de pleine nature en famille pour pimenter votre excursion, comme du kayak, une marche sur glacier, une via ferrata, etc.

Surtout, n’oubliez pas d’intégrer les petits dans la préparation.

« Si vous leur parlez de votre excursion à l’avance, ils s'impliqueront et sauront à quoi s'attendre. »

Enfin, chose importante, il faut prévoir un plan B. Même si un adulte se doit de maîtriser les rudiments en matière de réparation, il vaut mieux avoir une solution en cas de panne irréparable. Ou de mauvais temps.

Autre option : les mini-aventures.

« Bien sûr, on est toujours tenté par toutes les grandes destinations, mais parfois, il suffit d'aller au lac ou à la forêt d'à côté. »

Vacances vélo

En Norvège, les itinéraires cyclables longue distance sont très variés, allant des spectaculaires paysages de Norvège du Nord et de Norvège des Fjords aux itinéraires de montagne comme le Tour de Dovre et la Mjølkevegen. Alors, où devriez-vous aller et quelle distance quotidienne parcourir ?

« Le plus important, lorsque l’on prévoit une excursion longue distance, c’est de bien se connaître, soi, et son vélo. Ainsi, vous aurez l’assurance de posséder le matériel adapté et il sera plus facile de calculer la longueur de chaque étape. »

Il est également utile d’étudier le parcours et les montées qui le jalonnent, puisque cela affectera votre vitesse et la distance, ce qui est crucial lorsque l’on calcule la longueur de chaque étape.

Selon Øyvind, si vous pratiquez régulièrement un sport, mais sans avoir l’habitude du vélo, vous devriez vous limiter à 30-45 km par jour. Les personnes en bonne condition physique peuvent pousser jusqu’à 70-90 km par jour.

« Mais n’oubliez pas qu’il s’agit simplement d’une estimation. Le nombre de kilomètres que vous pourrez parcourir chaque jour dépend aussi de la surface, du nombre de collines (et de leur déclivité), du vent, ainsi que de votre chargement. »

Google maps peut s'avérer pratique pour planifier votre excursion, car il indique différents itinéraires, les distances, les altitudes et la durée approximative du trajet.

L’organisateur de voyages norvégien Discover Norway, spécialiste des séjours vélo en Norvège, propose d’excellents forfaits avec transfert des bagages.

Comment faire ses bagages comme un pro

Outre les incontournables, comme les affaires de toilettes et le matériel cycliste, voici quelques suggestions de choses à toujours emporter en excursion à vélo, selon Øyvind.

« S’il s'agit d'une excursion en famille, la priorité absolue est d'avoir des boissons et de la nourriture en quantités suffisantes. De bons vêtements de pluie sont aussi les bienvenus, car l’aventure perd de son charme lorsque l’on a froid et que l’on est trempe. »

Parmi les autres affaires à emporter en excursion à vélo :

  • une carte à l’ancienne (elles ne tombent jamais en panne de batterie)
  • écran solaire
  • pansements, pansements ampoules, répulsif antimoustiques
  • chargeur portatif
  • papier hygiénique
  • nourriture et boisson en quantités suffisantes
  • café (ça va de soi)
  • casque
  • gants de cyclisme (pour la protection des paumes de main en cas de chute)
  • lunettes de cyclisme (pour la protection des yeux contre la poussière, le vent, les insectes et, dans une certaine mesure, la pluie)
  • vêtements fins en laine (utilisables plusieurs jours sans odeur de transpiration)
  • vêtements de sport léger
  • tente compacte et légère et matelas de sol
  • réchaud et couverts

Le matériel de réparation, de type kit pneus crevés et chambre à air, est aussi indispensable pour une excursion longue. Mais ce n’est pas tout.

« Emportez un oreiller gonflable. Cela peut faire des miracles pour la qualité de votre sommeil, ce qui est très important pour ce type d’excursion. »

La liste des affaires à emporter pour une excursion à vélo est assez conséquente, alors comment les transporter sans voiture ?

« Vous pouvez utiliser des sacoches sur le vélo, associées à une remorque vélo. Vous devriez éviter de tout emporter dans un sac à dos. »

Mais tout le monde est différent. Pour Øyvind, lorsque l'on prépare ses affaires en vue d'une longue excursion à vélo, on réussit rarement du premier coup. « Il faut essayer et apprendre. Comme ça, vous voyez ce qui marche pour vous et ce qui est superflu – autant d'appris pour la prochaine fois. C’est en fait une grande partie du plaisir de “partir en expédition” ! »

Météo et climat local

Lorsque l’on prépare des vacances à vélo en Norvège, il faut savoir que le climat et les températures varient fortement au gré des différentes régions.

En Norvège du Sud, en Norvège de l'Est et en Norvège des Fjords, le printemps arrive souvent au mois d'avril ou début mai, et la saison cycliste se prolonge jusque dans le mois d’octobre. Les températures peuvent varier de chaud (25-30 degrés) à frisquet (10-15 degrés).

Au-dessus du cercle polaire, en Norvège du Nord, le printemps n’arrive parfois pas avant fin mai-début juin, période à laquelle les longues et lumineuses journées d’été ont déjà débuté. Vous pouvez alors profiter du soleil de minuit jusqu'à fin juillet. La saison se termine en septembre/octobre.

Sachez que la Norvège du Nord et les régions montagneuses affichent des températures plus basses qu'ailleurs en Norvège. Pensez à apporter suffisamment de vêtements.

Lorsque l’on fait du vélo en Norvège, il faut aussi se préparer à affronter la pluie.

Pour en savoir plus sur les saisons et le climat en Norvège.

Les meilleures offres de nos partenaires

Réservez votre prochain séjour en Norvège dès maintenant.

Découvrez la Norvège à deux roues

Faites le plein d'idées

Encore plus d'aventures à vélo

Flâneries au gré de jolis villages, dans de superbes décors bucoliques, ou défi à relever sur les pistes de VTT. Vous pouvez chercher ici parmi les sentiers et les locations de vélos de tout le pays.

Voir aussi

Pages consultées récemment