Dynamic Variation:
Offers
x

There was not an exact match for the language you toggled to. You have been redirected to the nearest matching page within this section.

Choose Language
Toggling to another language will take you to the matching page or nearest matching page within that selection.
Search & Book Sponsored Links
Search
or search all of Norway
Campaign
Course
Event
Partner
Media
Meetings
Travel Trade

Avec la médaille de bronze décrochée par Christian André Pettersen au Bocuse d’Or 2019, la Norvège devient le pays le plus récompensé de la prestigieuse compétition gastronomique mondiale – eh oui, plus même que la France !

Publié le 1er février 2019​

Venez découvrir pourquoi !

Cela fait quelques années, qu'une révolution culinaire menée par une troupe d’audacieux chefs norvégiens comme Pettersen balaie la Norvège. Tous les deux ans, 24 des chefs les plus prometteurs du monde se réunissent à Lyon pour participer à la plus prestigieuse compétition culinaire du monde. Depuis la première édition, organisée en 1987, la Norvège a remporté cinq médailles d’or, trois médailles d’argent et trois médailles de bronze. C'est donc le pays le plus récompensé de l’histoire des Bocuse d’Or. Il se mijote décidément quelque chose en ces terres nordiques : les trois médaillés du concours 2019 sont tous originaires de Scandinavie, qui devient une destination de choix pour les fins gourmets.

Fusion Arctique – Asie

Pettersen a su convaincre les juges par des saveurs délicates et surprenantes venues de l’Arctique. Il puise son inspiration dans une enfance passée dans la campagne profonde de Bodø, au nord du cercle arctique, entre une mère philippine et un père norvégien chef cuisinier. Une histoire familiale qui a fortement influencé sa philosophie de la cuisine et sa technique. « Mon identité, ce que je suis et ce que je cuisine viennent des mêmes sources : un équilibre parfait entre l’Est et l’Ouest, entre la Norvège et l’Asie, entre la nature et la technique. Cette compétition, ajoute-t-il, met formidablement en valeur la profession tout en suscitant l’intérêt des amateurs de cuisine pour la Norvège comme destination de voyage. »

Une cuisine de classe internationale

Ces dernières années, de nombreux autres chefs norvégiens se sont forgé une réputation hors des frontières. Un nombre croissant de restaurants norvégiens ont décroché des étoiles au Michelin. En 2016, Maaemo a été le premier établissement norvégien à en obtenir trois. L’ouverture du plus grand restaurant sous-marin du monde, Under (en anglais), au printemps 2019, va encore accroître l'attractivité du pays aux yeux des gastronomes.

Les Bocuse d’Or 2019 ne sont pas le seul concours international dans lequel la Norvège a obtenu de bons résultats récemment. Au mois de novembre, le fromage Fanaost produit par Ostegården a remporté la médaille d’or au World Cheese Awards (Concours mondial de fromages) de Bergen, tandis qu’un fromage de chèvre du Telemark arrivait deuxième. C’est la seconde fois qu’un fromage norvégien remporte le plus grand concours de fromages du monde. En 2016, Kraftkar, un bleu fabriqué dans la petite ferme de Tingvollost, en Norvège des Fjords, a été élu champion des champions – tout simplement le meilleur fromage dans l’histoire de la compétition.

Bocuse d’Or
Bocuse d’Or.
Photo: Tom Haga

Une cuisine malicieuse, inventive et sans prétention

Certains des plus grands critiques gastronomiques du monde s’intéressent eux aussi à la nouvelle scène culinaire norvégienne. « Égalitaire et sincère, la Nouvelle Cuisine nordique version norvégienne est malicieuse, inventive et sans prétention », affirme Alexander Lombrano dans le New York Times, la qualifiant même de « relativement abordable ». Le critique remarque en outre avec justesse que l’intérêt croissant pour la scène culinaire norvégienne, « n’est pas particulièrement alimenté par le Michelin – dont l’ADN est clairement marqué par une cuisine française raffinée –, mais plutôt par une riche culture gastronomique locale, fondée sur de spectaculaires ressources maritimes et agricoles, sublimées par la brièveté de la fenêtre de production. »

Les Bocuse d’Or

Le Bocuse d’Or est un championnat international organisé tous les deux ans à Lyon. Des candidats de 24 pays s’affrontent dans le but de remporter le plus grand concours actuel de cuisine moderne.

Depuis la première édition de la compétition en 1987, la Norvège a remporté cinq médailles d’or, trois médailles d’argent et désormais trois médailles de bronze.

Vous pouvez découvrir la cuisine de Christian André Pettersen au restaurant Mondo (site uniquement en norvégien) dont il dirige la cuisine, dans la région de Stavanger.

Les anciens lauréats du Bocuse d’Or et leurs restaurants

Bent Stiansen
Restaurant : Statholdergaarden à Oslo

Charles Tjessem
Restaurant  : Villa Skeiene (site uniquement en norvégien) à Sandnes dans la région de Stavanger

Geir Skeie
Restaurant : Brygga 11 à Sandefjord

Ørjan Johannessen
Restaurant : Bekkjarvik Gjestgiveri, à Austevoll, canton du sud de Bergen.

Des idées cadeaux pleines de saveurs

Ramenez chez vous de quoi prolonger encore un peu le goût de vos vacances...

« Røkelaks » (saumon fumé)
Vous aurez le choix entre le poisson entier ou de fines tranches délicatement emballées. Pour compléter votre achat, n’oubliez pas de prendre un peu de sauce moutardée.

« Ørret » (truite)
Sa chair est légèrement plus suave que celle du saumon. Les plus téméraires pourront essayer la truite mi-fermentée.

« Brunost » (fromage à pâte brune)
En ramenant dans vos bagages ce fromage de chèvre à pâte brune, vous ramènerez un petit morceau de Norvège. Indispensable accessoire du brunost : le coupe-fromage, qui équipe la plupart des cuisines norvégiennes aujourd'hui.

« Sild » (hareng)
Avec une liste de marinades qui ne cesse de s’allonger, le hareng est un produit doté d’une infinité de saveurs.

« Flatbrød »
Pain sec et croustillant ultrafin, souvent vendu dans un emballage protecteur en carton. Il accompagne très bien les soupes, les ragouts ou la viande séchée et la crème aigre.

« Lefse »
Crêpe traditionnelle de pommes de terre. Leur confection nécessite des ustensiles particuliers.

Café
Les torréfacteurs norvégiens se placent souvent parmi les meilleurs du monde dans les concours internationaux.

Pâte et moule à gaufres
Les gaufres sont au cœur des moments de détente en Norvège.

Encore un petit creux ?

×
Your Recently Viewed Pages

Retour en haut de page