Skip to main content

Pêcher en Norvège est un très bon moyen d'adopter le mode de vie local. D'innombrables lacs, rivières, un littoral qui n'en finit pas... Toutes les chances sont de votre côté.

La Norvège est une terre d'aventures pour les pêcheurs, tant pour la pêche en eau douce que pour la pêche en haute mer. À l’intérieur du pays, vous trouverez d’excellents coins pour pratiquer la pêche en eau douce, particulièrement la pêche à la mouche. Des milliers de lacs, rivières et ruisseaux peuplés de truites, saumons, ombres communs, perches, corégones et ombles chevaliers – pour citer les espèces les plus communes – vous attendent. Pensez simplement à acheter votre permis !

Vous pouvez également vous rendre sur le littoral, sauvage et déchiqueté. Les eaux norvégiennes, froides et limpides, gérées dans une optique de durabilité, abritent d’abondantes réserves de poissons et crustacés. Les fonds marins regorgent d’une grande variété de gros poissons : cabillauds, églefins, carrelets, lieux jaunes, sébastes, lingues, brosmes, flétans, maquereaux et lieus noirs.

La côte norvégienne affiche une incroyable longueur de 101 388 kilomètres, soit 2,5 fois la circonférence du globe.

Ceci explique pourquoi la mer est aussi fondamentale dans l’existence des Norvégiens. Même si la pêche est devenue un secteur d’activité important, moderne, la pêche à la ligne fait toujours partie du mode de vie norvégien.

Pour vivre une authentique expérience de pleine nature en Norvège, faites un séjour pêche dans un fiskevær, un village de pêcheurs. Venez en été et tentez votre chance à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit sous le soleil de minuit ou bravez le froid hivernal pour prendre part à la célèbre pêche au skrei (cabillaud migrateur) ou pratiquer la pêche sur glace sous une aurore boréale. Les poissons tendent à être plus gros en eau froide, ce qui peut plaider en faveur d’une aventure en hiver.

Veuillez noter qu’il est interdit de pêcher le cabillaud dans l’Oslofjord, quelle que soit la période de l’année. En outre, la pêche au cabillaud est interdite du 1er janvier au 30 avril dans 14 zones de frai, allant de Lindesnes à la frontière suédoise.

Conseils de sécurité pour rester au sec

Gardez ces règles de base à l’esprit lorsque vous êtes sur ou au bord de l’eau :

  1. Faites de votre sécurité une priorité. Plus on est organisé, moins on court de risques.
  2. Emportez le matériel nécessaire, en bon état et gardez-le à portée de mains.
  3. Fiez-vous à la météo marine. Ne sortez en mer que lorsque les conditions le permettent.
  4. Informez-vous sur les règles de navigation et veillez à bien les suivre.
  5. Portez un gilet de sauvetage ou tout autre dispositif de flottaison.
  6. Prenez la mer uniquement si vous êtes reposé et sobre. Ne manœuvrez pas un bateau sous l’influence d’alcool ou de stupéfiants
  7. Faites preuve de bienveillance et rappelez-vous que la sécurité, l’environnement et le bien-être de chacun sont de la responsabilité de tous.

Vous trouverez plus de conseils de sécurité sur le site des autorités maritimes norvégiennes.

La sécurité sur l'eau

Pêcher en Norvège

Sélectionnez vos critères de recherche et consultez les offres ci-dessous.

Pages consultées récemment