Dynamic Variation:
Book
Choose Language
Search & Book
Search
or search all of Norway
Tromsø Tromsø
Credits
Tromsø.
Photo: CH - visitnorway.com
Campaign
Partner

Laissez-vous tenter par la pêche dans le grand bleu

Avec un littoral plus long que l'équateur et des cabillauds d'une taille record, la pêche en mer en Norvège va sûrement vous accrocher.

Un hiver aux Lofoten il y a 150 ans : des milliers de pêcheurs venus de toute l'Europe du nord sont logés dans les rorbuer locales (cabanes de pêcheurs), défiant le froid glacial et les conditions difficiles. Ils ne sont pas là par plaisir, mais pour se rendre au large et profiter de la migration annuelle des cabillauds en provenance de la mer de Barents.

Si vous venez dans les îles Lofoten en mars, vous pouvez encore voir de grands rassemblements de pêcheurs à la ligne. Mais aujourd'hui, ils sont là uniquement pour le plaisir, pour participer au Championnat du monde de pêche au cabillaud. Cette manifestation très populaire est ouverte à tous, malgré son appellation un peu intimidante.

Ce n'est pas un hasard si des événements comme celui-là sont organisés dans les eaux norvégiennes. Le long littoral accidenté, largement intact, de la Norvège est en effet un paradis pour les pêcheurs à la ligne. Vous pouvez trouver une myriade de bons coins de pêche entre l'Østfold, à l'est, et Kristiansand, dans le sud, et même jusqu'à la côte du Finnmark dans le nord, avec des différences dans les paysages et les espèces de poisson.

Le cabillaud est probablement l'espèce la plus convoitée par la plupart des pêcheurs à la ligne de passage. Mais si la Norvège (en particulier la Norvège du Nord) est la capitale mondiale officieuse de la pêche au cabillaud, les mers norvégiennes renferment également en abondance beaucoup d'autres espèces. Le lieu noir aux reflets argentés, pesant plus de 9 kg, n'est pas rare. On trouve aussi de l'églefin et du loup de mer, qui est plutôt laid mais savoureux.

La Norvège est également un pays où l'on trouve le roi des poissons plats, le puissant flétan. Ces dernières années, les pêcheurs à la ligne de passage ont attrapé de nombreux spécimens pesant des centaines de livres. À ce jour, le plus gros pesait 180 kg. Essayez donc de battre ce record !

Sachez que certaines espèces sont vulnérables à la surpêche. Les amateurs de pêche sportive sont donc priés de respecter les tailles minimales de poissons. Ils sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à remettre à l'eau leur poisson une fois qu'ils l'ont pris, quelle que soit sa taille.

Ceci dit, contrairement à la plupart des zones de pêche dans le monde, les eaux norvégiennes subissent relativement peu de pressions commerciales. Et, compte tenu des conditions favorables offertes par le Gulf Stream et des réglementations de pêche rigoureusement appliquées, les stocks de nombreuses espèces sont actuellement en augmentation.

Sur toute la côte, vous pouvez vous joindre à la population locale sur les pontons ou les rochers pour essayer d'attraper votre repas du jour. La plupart d'entre eux seront probablement flattés si vous leur demandez des conseils sur des bons coins de pêche et des appâts.

Si vous êtes un pêcheur plus ambitieux, vous pouvez monter à bord d'un bateau charter moderne qui vous emmènera jusqu'aux coins les plus poissonneux. Si vous avez l'habitude du maniement des bateaux, vous pouvez aussi en louer un.

Jugez vous-même

Quelques règles de base

Les permis de pêche ou autres droits de pêche ne sont pas nécessaires pour la pêche en haute mer ou la pêche à partir du rivage, du moment que quelques règles simples sont respectées.

  • Respecter les tailles minimales de poisson spécifiées (voir tableau ci-dessous).
  • Les touristes étrangers sont uniquement autorisés à utiliser un matériel manuel pour la pêche à la ligne.
  • Les touristes sont autorisés à exporter au maximum 15 kg de poisson ou de filets de poisson et un poisson trophée (entier). Cette restriction à l'exportation ne s'applique pas aux touristes qui achètent directement à des pêcheurs commerciaux, mais ils doivent être capables de prouver qu'ils ont été achetés en toute légalité.
  • Il faut garder une distance de plus de 100 mètres avec la ferme aquicole la plus proche lorsque vous pêchez.
  • Les touristes étrangers ne sont pas autorisés à vendre leur pêche.
  • L'anguille et l'aiguillat sont des espèces préservées en Norvège.

Codes de conduite

L'association norvégienne de chasseurs et de pêcheurs a rassemblé de nombreux préceptes pour ceux qui souhaitent tenter leur chance dans les mers norvégiennes. Les voici :

  1. Toujours penser à la sécurité
  2. Traiter le poisson avec respect
  3. Faire preuve de modération
  4. Laisser le moins de traces possibles après soi
  5. Ne pas oublier que d'autres souhaitent profiter de la nature
  6. Apprendre les gestes de premiers secours
  7. Rentrer en toute sécurité
  8. Pratiquer la pêche à la ligne avec fierté

Importance de la taille

Afin de préserver les stocks de poisson norvégiens, nous encourageons tout le monde à ne pas attraper du poisson dont la taille est inférieure à la taille minimale spécifiée.

Si vous attrapez un poisson de taille inférieure, libérez-le délicatement de l'hameçon et relâchez-le dans la mer. Si le poisson est mort ou manifestement incapable de survivre, vous pouvez le garder pour le manger.

En savoir plus sur les réglementations de pêche.

Télécharger l'appli

Une appli appelée Fritidsfiske (dont il existe une version anglaise et une version russe) vous apprend tout ce qu'il faut savoir sur la pêche en Norvège, avec des conseils sur les règles et réglementations, les équipements et les tailles minimales.

Télécharger dans iTunes 
Télécharger dans Google Play

Soyez encore un peu plus proche de la nature avec l'acteur britannique David Spinx

La sécurité en mer

  1. Penser à la sécurité à tout instant. Être préparé permet de réduire le risque et de s'amuser l'esprit tranquille.
  2. Emporter l'équipement nécessaire. Il doit être en bon état et facilement accessible.
  3. Respecter la mer et la météo. Ne monter à bord du bateau que si les conditions sont sûres.
  4. Porter des gilets de sauvetage ou autres dispositifs de flottaison.
  5. S'assurer d'être reposé et de ne pas avoir bu. Ne pas conduire un bateau en étant sous l'emprise de l'alcool ou de drogues.
  6. Être attentif et ne pas oublier que la sécurité, l'environnement et le bien-être de chacun sont l'affaire de tous.


Cuisine locale, façon norvégienne

La hausse de la consommation d'aliments issus de l’agriculture biologique est un sujet politique important en Norvège. Résultat, la consommation alimentaire a fortement évolué en faveur du développement durable, au cours des dernières années.

Ainsi, le mot kortreist (littéralement « court voyage ») s’est inscrit dans les livres de cuisine norvégienne. Le mot indique des aliments produits et consommés localement, qui n’impliquent pas ou peu d’effort de transport et réduisent donc les émissions de CO2. Beaucoup de producteurs régionaux allient les anciennes traditions alimentaires norvégiennes aux nouvelles méthodes plus scientifiques, pour favoriser l’élaboration de leurs produits dans un environnement sécuritaire.

Ces aliments peuvent être achetés sur place, ou distribués les grandes chaînes de supermarchés qui coopèrent volontiers avec les petits producteurs locaux.

De plus, beaucoup de norvégiens cuisinent de ce qu'ils récoltent eux-mêmes – mariant fièrement leur amour de la nature avec leurs passions culinaires. Pendant l'été et l'automne, les forêts regorgent de baies sauvages ou de savoureux champignons, et la cueillette est considérée comme une activité récréative.

Séjours de pêche

Inutile d'attendre d'être arrivé sur place pour décider ce que vous allez faire.

×

Voir aussi