Dynamic Variation:
Book
Choose Language
Search & Book
Search
or search all of Norway
Lyngør Lyngør
Credits
Lyngør.
Photo: Terje Rakke / Nordic Life AS - Visitnorway.com
Campaign
Partner
Ad

Conseils de sécurité pour rester en forme et au sec

D’une certaine manière, les Norvégiens ont de l’eau salée dans les veines et apprennent dès l’enfance comment se comporter sur un bateau et le long des côtes. Nous oublions parfois que ce n’est pas toujours le cas de nos visiteurs qui peuvent avoir besoin de conseils afin de rester en sécurité — sans parler de rester au sec.

En Norvège, il est obligatoire de porter un gilet de sauvetage, à bord de tous les bateaux de moins de huit mètres de long, avec quelques exceptions. Vous n’êtes pas obligé de mettre un gilet de sauvetage si vous participez à des compétitions de sport nautique, ou si vous louez un bateau sur un petit lac — mais c’est toujours une bonne idée d’en porter un souvent, pour ne pas dire toujours.

Ne buvez pas en mer — l’alcool et la navigation ne font pas bon ménage.

Gardez votre équilibre...

Quoi que vous fassiez, gardez la sécurité en priorité à l’esprit, peu importe l’activité que vous pratiquez. Veillez à ne pas surcharger le bateau. Dans les petits bateaux, ne restez pas debout à moins que cela soit nécessaire, et gardez en permanence votre centre de gravité au plus bas. Quand vous montez dans un petit bateau, essayez de mettre votre pied aussi près que possible de la ligne centrale.

... et gardez aussi le bateau en équilibre

En cas de mauvais temps et de hautes vagues, essayez de vous ouvrir une brèche la proue en avant plutôt que de les recevoir sur le travers. Cela aidera le bateau à couper les vagues et à rester en équilibre. Évitez de porter des bottes en caoutchouc car elles vont se remplir d’eau et vous empêcheront de nager facilement si vous passez par-dessus bord.

Un homme à la mer

Si vous, ou quelqu’un d’autre tombez à l’eau, il est important de sortir de l’eau aussi vite que possible. Même en été, l’hypothermie peut s’installer plus vite que vous ne le pensez, aussi retirez vite les vêtements mouillés et mettez-en des secs. Lancez très vite un flotteur à la personne tombée à l’eau, mais ne sautez pas à l’eau vous-même. Si le flotteur est muni d’une corde, ou d’une balise clignotante, c’est encore mieux.

Soyez prudent en effectuant le sauvetage

Quand vous aidez quelqu’un à monter à bord, faites attention à ne pas faire chavirer votre bateau — en particulier, si vous êtes dans une petite chaloupe à rames ou un canoë. Au moment où la victime sort de l’eau, elle va perdre sa flottabilité et paraît soudain plus lourde, ce qui va faire tout à coup basculer votre bateau vers elle. Dans les petites embarcations, il est préférable d’utiliser l’avant ou l’arrière pour la soulever et la remonter à bord, ce qui est plus difficile à réaliser.

Si votre bateau a chaviré, mais qu’il flotte toujours, ne tentez pas de rejoindre le bord, mais restez à côté et attendez les secours. Si vous le pouvez, remontez sur le bateau, mais faites attention à ce qu’il reste stable.

Les berges, les rivières et les lacs

L’humidité et le froid ne sont pas uniquement dangereux en mer. Vous pouvez aussi tomber facilement à l’eau de la berge, que vous soyez le long de la côte, au bord d’un lac ou près d’une rivière.

En Norvège, le sol est plutôt raide et humide, une combinaison qui donne d’excellentes conditions pour la pratique du rafting — mais pas en solitaire. Vous devez toujours être accompagné par un guide, car ils ont l’équipement et le savoir-faire pour garantir la sécurité des participants à tout moment.

Si vous marchez dans une rivière, évaluez prudemment la force du courant. L’eau a beaucoup de force et peut vous faire tomber soudainement. Un bâton de marche pourrait vous aider à garder votre équilibre.

Si vous perdez pied dans une rivière et êtes emporté vers l’aval, essayez de vous maintenir en position assise dans l’eau, avec vos jambes étendues dans la direction où vous allez, afin de vous protéger des rochers et des cailloux.

Gardez vos pieds en l’air dans l’eau de manière à ce qu’ils ne s’accrochent pas dans les rochers et les débris du fonds, ce qui pourrait vous entraîner sous l’eau si le courant est assez fort. Vous pouvez contrôler votre direction et votre angle de vue en « nageant » avec vos bras.

Plus de sécurité signifie plus de plaisir...

Ce qu’il faut savoir

Conseils de sécurité

Gardez à l’esprit ces règles de base lorsque vous êtes sur l’eau ou près de l’eau :

  1. Pensez sécurité et rappelez-vous que l’organisation réduit le risque et vous procure plus de plaisir sans souci.
  2. Munissez-vous de l’équipement nécessaire qui doit être en bon état et facilement accessible.
  3. Prenez en compte l’état de la mer et la météo. Naviguez sur votre bateau uniquement si les conditions le permettent.
  4. Suivez les règles relatives à la navigation et soyez sûr de les connaître.
  5. Portez des gilets de sauvetage ou d’autres accessoires de sécurité.
  6. Soyez en forme et ne buvez pas d’alcool. Ne conduisez pas un bateau sous l’influence d’alcool ou de drogues.
  7. Soyez attentifs et rappelez-vous que la sécurité, l’environnement et le bien-être de tous sont de la responsabilité de chacun.
Avez-vous prévu de conduire un grand bateau ?

Si vous êtes né le 1 janvier 1980, ou après cette date, vous devez être au moins titulaire d’un certificat de conducteur de bateau de plaisance (« båtførerprøven ») pour pouvoir piloter un bateau de plus de 8 mètres de longueur, ou avec une puissance de plus de 25 chevaux, dans les eaux norvégiennes. Bien qu’il ne soit pas obligatoire pour ceux nés avant cette date, il est fortement recommandé de le passer.

Une certification identique, ou de plus haut niveau, d’un pays EEA/EU sera aussi acceptée.

Numéros de téléphone d’urgence
  • 110 — Pompiers
  • 112 — Police
  • 113 — Ambulance
  • 120 — Situation d’urgence en mer
  • 22 59 13 00 — Centre d’information antipoison
  • 1412 ATS (texte par téléphone pour les sourds et malentendants)

Voir aussi

Your Recently Viewed Pages
Ad
Ad
Ad