Skip to main content

Canyoning

Glissades, rires et plongeons

Faites le grand saut !

Traversée à tyrolienne d’une rivière encaissée aux eaux turquoise.

Prêt ?

Attention, c’est parti !

Une fois que l’on a pris place en haut d’un toboggan naturel, il n’y a plus qu’une seule direction à suivre : droit devant.

Testez le canyoning.

Un guide local vous conduira sur un impressionnant parcours, dans une gorge où vous pourrez nager, grimper, descendre en rappel et – si le cœur vous en dit – sauter dans une piscine d’eau cristalline du haut d'une falaise.

Plutôt sympa, non ?

Équipé d’une combinaison Néoprène, d’un casque, de chaussures, d’un gilet de sauvetage et de matériel d’escalade, vous allez entrer dans un univers de pure magie.

On a rarement l’occasion d’être aussi près des éléments et, en même temps, de dépasser ses limites.

Montées d'adrénaline garanties !

Des millénaires et des millénaires d’érosion ont creusé de superbes canyons qui ne demandent qu’à être explorés.

À Valldal, la gorge spectaculaire proche de Gudbrandsjuvet accueille les canyonistes. Dans la kommune de Trysil, on s'émerveille à la vue des cinq cascades de Røafallene, tandis qu’Uvdal abrite le joyau caché d’Ølmosjuvet et qu’Oppdal, avec les passages corsés de Festajuvet, invite les aventuriers.

Ce ne sont là que quelques suggestions parmi tant d’autres – en Norvège, on n’est jamais très loin d’une gorge.

Dans certains endroits, la saison du canyoning s'étend de mai à octobre.

La durée des sorties varie généralement de trois à six heures, ce qui laisse un certain choix. Et en général, si l'on a eu sa dose d'émotions, on peut faire l’impasse sur les sauts.

Les limites d’âge varient d’un endroit à l’autre, selon le degré de difficulté.

Le respect de la sécurité est toujours une priorité !

Les prestataires fournissent les combinaisons et tout le matériel de sécurité nécessaire. Pensez simplement à apporter une serviette et des vêtements secs pour vous changer après.

Impossible de ressortir d’un canyon sans être mouillé !

Enfin, n’oubliez pas que pour éprouver le merveilleux frisson du canyoniste, il faut sortir de sa zone de confort.

En retour, vous vivrez de beaux moments épiques en pleine nature, empli du sentiment enivrant d’avoir maîtrisé votre environnement.

Jetez-vous à l’eau !

Voir aussi

Pages consultées récemment