Skip to main content

Saveurs sucrées de Norvège

Pourquoi nos fruits et baies sont, selon nous, les meilleurs du monde.

Imaginez un instant : Le parfum de milliers d’arbres en fleurs…

… le goût d’une pomme croquante et juteuse…

… et le merveilleux arôme d’une framboise tout juste cueillie.

La Norvège, avec ses centaines de vergers et de fermes, fait penser à une magnifique corbeille de fruits débordant de pommes, poires, prunes, cassis, fraises et cerises.

Aux saveurs exceptionnelles...

De longues heures d’ensoleillement, des températures relativement basses et une atmosphère quasiment exempte de pollution offrent des conditions de croissance idéales pour les fruits et les baies.

« Les fruits et les baies de Norvège, qui jouissent d’une plus longue période de maturation, sont plus concentrés en acides et en goût », déclare le chef pâtissier primé Sverre Sætre.

Des trésors appréciés dans le monde entier

S’il est une personne en Norvège qui est incollable sur les fruits et les baies, c’est bien Sverre Sætre. Ce chef pâtissier, membre de l’équipe multimédaillée nationale des chefs cuisiniers de Norvège, qui a une pâtisserie à Oslo, a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet.

Au cours de ses 20 ans de carrière, il a travaillé dans quelques-unes des plus grandes pâtisseries, dont la célèbre maison Ladurée, équivalent en pâtisserie de Gucci pour les parfums.

Il a toujours eu à cœur de faire connaître les produits norvégiens de qualité au reste du monde culinaire.

« Certains de nos produits sont tout simplement de classe internationale. Nos pommes et nos prunes en sont un exemple. »

Expériences savoureuses

Les Norvégiens ont des vergers depuis que les Vikings se sont mis à cultiver les pommes, mais ce n’est qu’à l’arrivée des moines en Norvège aux alentours du XIIIe siècle, que la tradition s’est véritablement enracinée.

Aujourd’hui, on trouve des vergers dans toute la Norvège.

… au village fruitier de Gvarv dans le Telemark, capitale norvégienne de la pomme

… et du village de Valldal, connu pour produire les meilleures fraises de Norvège (et d’aucuns affirmeront du monde) !

Les fermes et les producteurs de tout le pays invitent les visiteurs à venir découvrir leur production et à y prendre part.

Participez à un atelier ou à une visite guidée, faites une dégustation de cidre ou de bière, suivez les pittoresques sentiers du fruit ou achetez un pot de confiture à ramener chez vous.

De nombreux vergers proposent le « selvplukk », c’est-à-dire la cueillette de fruits en libre-service. Miam !

Dans certains endroits, vous verrez en bord de route des étals proposant à la vente de délicieux fruits tout juste récoltés.

Une destination fière de ses produits

« Ça bouge beaucoup, en ce moment, sur la scène culinaire norvégienne, déclare Sverre Sætre.

Les gens sont de plus en plus nombreux à vouloir savoir où poussent les produits, et comment. Ils veulent des aliments écologiques, achetés localement, et la tendance est d’utiliser davantage ce que l’on a déjà. »

De plus en plus de restaurants décrochent des étoiles au guide Michelin et, en remportant des prix à de prestigieux concours de cuisine, la Norvège s’est positionnée sur la carte de la cuisine mondiale.

« Des chefs de pays reconnus sur le plan culinaire comme l’Espagne, l’Italie et la France se tournent maintenant vers le nord et se demandent comment nous parvenons à produire d’aussi bonnes pommes, quelles sont nos techniques de fermentation, etc. Ils nous sollicitent pour apprendre et trouver de l’inspiration et mettent maintenant en pratique nos produits et méthodes. »

« C’était déjà le cas du poisson norvégien depuis plusieurs siècles, mais maintenant le même phénomène se produit avec les fruits et les baies. »

Des petites fermes fleurissent partout dans le pays et le niveau de connaissance et de professionnalisme n’a jamais été aussi élevé. Selon Sætre, c’est l’une des principales clés du succès.

« Sans paysans compétents pour savoir exactement comment faire pousser et quand récolter les produits, des chefs comme moi n’ont aucune chance de réussir. »

Goûts de saisons

Tout comme les autres pays nordiques, la Norvège a la chance d’avoir quatre saisons distinctes, toutes marquées par des parfums et produits différents.

L’été et l’automne sont des saisons de récoltes, une époque où la nature se transforme en garde-manger aux couleurs éclatantes – rouge, bleu et orange. De mai à octobre, les forêts abondent en baies sauvages, que les Norvégiens prennent plaisir à aller cueillir.

Pour beaucoup, cuisiner le fruit de ses récoltes est également source de fierté.

La fin du printemps et la fin de l’été sont propices à certaines spécialités comme la soupe à la rhubarbe, la tarte aux cerises et les fraises au sucre et à la crème, tandis que l’automne est la période idéale pour le gâteau aux pommes, la crème de mûres arctiques et le gibier accompagné de confiture d’airelles rouges.

Plusieurs modes de conservation des aliments sont utilisés pour profiter de ces fruits tout au long de l’année, notamment la dessiccation, la conservation dans le vinaigre, la fermentation et la congélation.

Explorez les districts norvégiens aux premiers rangs de la production fruitière

Les meilleurs endroits pour goûter aux fruits et baies de Norvège.

1. La région du Hardangerfjord

La région de Hardangerfjord, en Norvège des Fjords, représente 40 % de toute la production fruitière de Norvège, notamment pour les pommes, merises, poires et prunes. La région est réputée être l’épicentre des cidres artisanaux norvégiens et l’appellation « cidre de Hardanger » est une appellation géographiquement protégée. Aujourd'hui, plus de 50 pomiculteurs appartiennent à la corporation cidrière de Hardanger. Participez à une croisière-dégustation sur le Sørfjord ou profitez de la jolie Frukt og Siderruta (route des Fruits et du cidre) d’Ulvik pour faire quelques dégustations. Les mots manquent pour décrire le Hardanger au mois de mai, quand ses 600 000 arbres fruitiers sont en fleurs.

2. Gvarv, le village du fruit, dans le Telemark

Le village de Gvarv dans le Telemark est planté de milliers d'arbres fruitiers, ce qui lui a valu le titre de capitale norvégienne de la pomiculture. Chaque année, le village produit pas moins de 3000 tonnes de pommes et 1000 tonnes de prunes et de cerises. Le village accueille plusieurs vergers qui vous proposeront diverses expériences, notamment la brasserie Lindheim Ølkompani, célèbre pour sa délicieuse bière amère et le vignoble Lerkekåsa, vignoble le plus septentrional du monde – où l’on peut passer la nuit dans un grand tonneau.

Plusieurs vergers de Gvarv ont reçu des distinctions pour leurs jus de pommes doux, frais et amers et « pommes de Telemark » est une appellation géographiquement protégée. Chaque année, au mois de septembre, le village accueille le festival norvégien de la pomme qui célèbre la récolte de l’année à grand renfort de nourriture, d’expositions, de chants et de danses.

3. Valladal, le village de la fraise

D’un rouge profond, incroyablement sucrées et parfumées... Essayez les fraises norvégiennes : vous ne verrez plus jamais les fraises de la même façon. À Valldal, en Norvège des Fjords, on cultive les fraises depuis plus de cent ans sur les rives de la Valdøla. Malgré sa latitude, au nord, Valldal possède un climat doux, qui convient parfaitement à la production de ce petit fruit hautement apprécié, ainsi qu’aux cerises, pommes et framboises.

Le restaurant Jordbærstua, étape traditionnelle sur le trajet Geiranger - Åndalsnes, propose au menu plusieurs plats à base de fraises. Leur célèbre gâteau à la fraise a même eu droit à une mention dans le guide Lonely Planet !

4. La région du Sognefjord

Le district traditionnel de Sogn, au centre de la Norvège des Fjords, est l’une des plus anciennes régions fruitières de Norvège. Elle est connue pour ses producteurs de cidre artisanal, notamment Balholm, distingué par un prix, ainsi que pour ses nombreux vergers produisant toutes sortes de fruits, des fraises aux framboises, en passant par les prunes et les cerises. La « Sogn Fruit Route » est un réseau de producteurs locaux qui proposent diverses expériences autour du fruit. Vous pouvez passer la nuit au milieu d’un verger, visiter un vignoble, aller ramasser des fraises ou siroter un verre d’eau-de-vie de fruit en contemplant un fjord. La tradition du fruit, dans le Sogn, est principalement portée par les villages de Balestrand, Vik, Leikanger, Sogndal, Luster et Lærdal.

5. La région de l’Oslofjord

Trente-quatre pour cent de la production totale norvégienne de fruits et baies provient de la région de l’Oslofjord. Vous trouverez ici de nombreuses fermes fruiticoles, souvent au milieu de paysages culturels pittoresques, cultivant une grande diversité de fruits – pommes, poires, prunes, cerises, fraises et framboises. Plusieurs de ces fermes proposent des visites guidées et possèdent des magasins sur place, où l’on peut acheter confitures, jus et autres délices à rapporter chez soi.

Faites le plein d'idées

D'autres pistes pour titiller vos papilles

Expériences à croquer

Sélectionnez vos critères de recherche et commencez à organiser votre séjour gourmand dès aujourd'hui.

De grandes aventures vous attendent

Pages consultées récemment