Dynamic Variation:
Offers
x

There was not an exact match for the language you toggled to. You have been redirected to the nearest matching page within this section.

Choose Language
Toggling to another language will take you to the matching page or nearest matching page within that selection.
Search & Book Sponsored Links
Search
or search all of Norway
Campaign
Course
Event
Partner
Media
Meetings
Travel Trade

Les cidres artisanaux norvégiens caracolent en tête des concours internationaux, avec un brin de rock’n roll attitude. Découvrez les grandes tendances et les traditions du fruit roi, chez les petits producteurs des fjords et des vallées ou dans les bars de renom.

Chaque année en mai, les pommiers fleurissent par milliers dans les belles régions du Sognefjord et du Hardangerfjord, au sud-ouest du pays. C'est de là que proviennent « les meilleures pommes du monde », selon Richard Juhlin, l'un des plus grands spécialistes mondiaux du champagne. À l’automne, on les récolte à la main pour les transformer en cidres de qualité internationale.

En fait, en 2019, la Norvège a remporté deux médailles d’or et six médailles d'argent aux CiderWorld Awards, concours mondial des cidres. La raison ?

« Une manière quasi-anarchique, légèrement rock’n roll, d’aborder la culture du fruit », déclare Åge Eitungjerde.

Avec sa femme Eli-Grethe, le jeune producteur dirige Balholm, une cidrerie artisanale primée, située dans le village de Balestrand sur les rives du plus grand fjord norvégien, le Sognefjord.

Åge Eitungjerdet, Balholm
Åge Eitungjerdet, Balholm.
Photo: David Zadig

« En matière de cidre, dans le Sogn og Fjordane, on n’est jamais en retard d’une tendance. »

Cela a commencé dans les années 80, avec la culture bio adoptée par plusieurs paysans. Pour les nombreuses petites fermes installées sur les pentes du fjord, l’ouverture d’esprit, la diversité et la capacité d'adaptation se sont avérées salutaires.

Aujourd'hui, certains osent comparer le cidre norvégien au breuvage suprême – le champagne.

Un micro-climat idéal

L’exceptionnel micro-climat qui caractérise les étroits fjords convient idéalement à la culture de la pomme.

« En raison du réfléchissement des fjords, nos pentes escarpées reçoivent davantage de lumière. Les fjords apportent également de la fraîcheur par les chaudes journées d'été. Le Gulf stream engendre des hivers doux et des températures de mi-saison, alors que nous sommes situés à peu près à la même latitude que l’Alaska et la Sibérie », explique Åge.

L'établissement familial, Ciderhuset (la Maison du cidre), est labellisé Économusée. C’est un lieu où l’on peut remonter aux racines de la production du cidre, prendre part à des dégustations, et à des classes. Surtout, profitez-en pour y découvrir une cuisine locale en parfaite symbiose avec le liquide doré.

L'épicentre du cidre

Il faut toutefois pousser un peu plus loin en direction du sud, jusqu’au Hardangerfjord, pour découvrir le véritable épicentre de la production de cidre artisanal.

Depuis 2011, l’appellation « Hardanger cider » est une appellation géographiquement protégée, tout comme celle du Champagne. Les variétés de pommes que l’on cultive au bord des fjords sont aussi nombreuses que le sont les variétés de raisins en France.

Aujourd'hui, plus de 50 pomiculteurs appartiennent à la corporation cidrière de Hardanger.

« La combinaison unique du sucré et de l'acidité au sein d'un même fruit provoque une explosion de saveurs et engendre un cidre parfaitement équilibré », indique Joar Aga, avant d'ajouter que le terroir est en permanence nourri par les minéraux des montagnes environnantes.

Le jeune artisan cidrier a transformé la ferme traditionnelle familiale en cidrerie primée. Ainsi, en octobre 2018, Aga Sideri a remporté la médaille d’or du Sider Festivalen de Hardanger.

Joar, qui a un petit air de Viking des temps modernes, croque à pleines dents dans une pomme rutilante, le regard perdu sur le Sørfjorden, bras méridional du Hardangerfjord.

Aga Sideri, Hardangerfjord
Aga Sideri, Hardangerfjord.
Photo: Øystein Haara

Un goût de racines vikings

La ferme d’Aga est à tout juste 50 m d’Agatunet, le plus ancien hameau norvégien composé de maisons de bois, dont l’origine remonte à l’époque viking.

Les Vikings étanchaient leur soif en buvant un breuvage dénommé Bjor, à base de pommes et de miel. Des archéologues ont d'ailleurs trouvé 54 pommes dans les vestiges du bateau viking d’Oseberg, dans le Vestfold. Plus tard, au XIIIe siècle, des moines venus d’Angleterre ont enseigné la culture des pommiers aux paysans locaux, implantant ainsi la culture des vergers dans la région.

Dans la région du Hardangerfjord, parcourez la magnifique Frukt og Siderruta, la Route des fruits et du cidre, en ponctuant votre trajet de dégustations de cidre, découvertes culinaires, visites de fermes et autres activités sympathiques. Si vous êtes d'humeur festive, le Frukt & Siderfestivalen (la Fête des fruits et du cidre) se déroule chaque année à Øystese au mois d’octobre.

Au nombre des expériences exceptionnelles, citons également les dégustations de 18 h au Utne Hotel, animées par la patronne Bente Raaen Widding et son mari Kjetil. À signaler : le vénérable établissement fêtera ses 300 printemps en 2022.

« L’Hardanger produit des cidres pour tous les goûts. L'autre jour, j’ai fait goûter huit cidres différents à l’un de nos hôtes. Je n’abandonne jamais avant d'avoir trouvé le bon ! », conclut Bente.

Bente R. and Kjetil Widding, Utne hotel
Bente R. and Kjetil Widding, Utne hotel.
Photo: Christine Baglo

Scandi-cool

D'année en année, le nombre de cidriers de qualité augmente à grands pas, et avec eux, la palette des saveurs.

« Les cidriers norvégiens valent les meilleurs producteurs mondiaux. Le climat norvégien, avec ses fortes variations de températures diurnes et nocturnes, préserve la fraîcheur des fruits et entraîne un processus de croissance lent, au cours duquel de multiples parfums et saveurs se superposent », explique Ingvild Tennfjord, une journaliste et auteure norvégienne spécialiste du vin.

L’enthousiasme d’Ingvild est relayé par celui de Bernt Bucher Johannesen, directeur du guide Hanen de découverte de la Norvège rurale.

« Le cidre norvégien a définitivement intégré la mode du scandi-cool. Allez dans un bar réputé d’Oslo et commandez un cidre artisanal. Le barman pourra probablement vous citer son origine, la ferme où il a été produit et le terroir », dit-il.

Cidre et cigares

Odd Strandbakken, le patron du Himkok, confirme ses dires : « Il y a une explosion des domaines locaux de qualité. »

Ce bar d’Oslo figure à la 19e place du classement des 50 meilleurs bars mondiaux. En 2015, il a ouvert dans son arrière-cour le premier bar à cidres de Norvège, en mettant sur sa carte une majorité de cidres importés.

« Aujourd’hui, on sert principalement des cidres norvégiens. Au niveau de la qualité, on atteint la perfection des meilleurs champagnes ! », déclare Odd. Il ajoute que certains de ses clients aiment à boire un cidre en fumant le cigare, dehors dans la cour. « Une super association ! », reconnaît-il.

Le goût de l’eplemost

Les gourmets devraient également faire l’expérience de l’eplemost (jus de pommes pressées) norvégien pour étancher leur soif. C’est une excellente alternative sans alcool au cidre. L’eplemost est une sorte de boisson nationale en Norvège, servie tant pour les occasions spéciales que consommée au quotidien. L’eplemost est lui aussi décliné en un nombre impressionnant de variations susceptibles d’accompagner tous les aliments.

Les producteurs de cidre et de jus de pommes artisanaux accueillent les visiteurs non seulement dans la région du Hardangerfjord et du  Sognefjord, mais aussi dans plusieurs comtés ruraux du sud-est du pays, tels que le Telemark, le Buskerud, l’Oppland et le Vestfold.

Egge Gård, dans la région de Lier près de Drammen, à seulement une demi-heure de route d’Oslo, s’est vu décerner pas moins de deux médailles d’or et plusieurs médailles d’argent à l’édition 2019 des CiderWorld Awards. La boutique de la ferme ? Un charmant entrepôt (stabbur) du XVIIe siècle juxtaposant saveurs modernes et atmosphère traditionnelle.

La dégustation de cidre et de jus de pommes offre tout simplement une manière inédite et surprenante de découvrir les plus beaux coins de Norvège.

Goûtez le cidre norvégien

Your Recently Viewed Pages

Retour en haut de page