Dynamic Variation:
Book
Choose Language
Search & Book
Search
or search all of Norway
Kåfjord Kåfjord
Credits
Kåfjord.
Photo: Magnus Ström / www.nordnorge.com / Kåfjord
Campaign
Partner
Ad

Parcourez la campagne au gré de vos envies

En Norvège, l’accès à la nature, parcs nationaux compris, est illimité pour tous.

Les loisirs de plein air constituent une part essentielle de l’identité nationale, les Norvégiens pouvant se promener partout au gré de leurs envies. Tant qu’il s’agit de terres non cultivées, le droit d’accès à la nature leur garantit le droit de s’adonner sans modération aux activités de plein air. Droit dont vous bénéficierez donc lors de votre séjour.

Cet accès est encadré par des règles et des lois, bien entendu, mais elles ne sont ni nombreuses, ni compliquées à comprendre.

À l’origine, ce droit d’accès est hérité d’une pratique ancestrale, qui a ensuite été traduite dans la loi. Ainsi, en 1957 fut édictée la allemannsretten (littéralement « le droit de tous »), qui permet à tout un chacun, sans aucune condition, de profiter de la nature.

Son principe fondateur se résume comme suit : être respectueux et faire preuve de bon sens. Ne causez pas de nuisances durables et laissez les lieux dans l’état où vous les avez trouvés. Simple, non ?

Comme vous l’avez constaté, il s’agit d’un droit fondé sur le respect de la nature et des visiteurs, qui reflète la considération portée aux agriculteurs, aux propriétaires, aux autres promeneurs et à l’environnement.

Veillez à préserver la nature

Qu’est-ce que ça signifie ?

Vous pouvez planter votre tente ou dormir à la belle étoile pour la nuit n’importe où dans la campagne norvégienne, en forêt comme en montagne, sauf en zone cultivée et dans les aires de stationnement. Toutefois, vous devez respecter une distance d’au moins 150 mètres avec la maison ou la cabane le plus proche.

Si vous souhaitez passer plus de deux nuits au même endroit, vous devez en demander la permission au propriétaire, sauf en montagne et dans les régions très isolées.

Les zones réservées au vidage des toilettes sont signalées par des panneaux. Il est strictement interdit de le faire en en dehors de ces endroits.

Il est interdit de faire un feu de camp en forêt, ou à proximité de forêts, entre le 15 avril et le 15 septembre. Veillez à ne causer aucun dégât si vous faites un feu en dehors de cette période.

En général, vous pouvez cueillir baies, champignons et fleurs sauvages, quoique des règles particulières s’appliquent aux mûres arctiques (ou plaquebières) dans la majeure partie de la Norvège du Nord.

Vous pouvez pêcher les poissons d’eau de mer sans permis, tant qu’ils sont destinés à votre consommation personnelle.

Où ?

Le droit d’accès s’applique aux espaces naturels que l’on qualifie parfois de « terres non clôturées », c’est-à-dire les terres non cultivées. En Norvège, cela concerne la plupart des rivages, marais, forêts et montagnes. Les îlots de terres non cultivées situés parmi des terres cultivées sont considérés comme étant des espaces naturels.

Les terrains clôturés, qui sont privés, en sont exclus. Ils englobent les terres cultivées comme les champs labourés, avec ou sans cultures, les prés, les prairies et les jardins, les jeunes plantations d’arbres, les terrains à bâtir et les terrains industriels.

Vous avez toutefois accès aux champs et aux prairies du 15 octobre au 30 avril lorsque le sol est gelé ou enneigé. Veuillez noter qu’un « terrain clôturé » ne possède pas forcément de clôture à proprement parler.

En savoir plus sur le droit de parcourir la campagne.

Plus d’idées et de lieux d’activités

Voir aussi

Your Recently Viewed Pages
Ad
Ad
Ad