Dynamic Variation:
Book
Choose Language
Search & Book
Search
or search all of Norway
Jotunheimen Jotunheimen
Credits
Jotunheimen.
Photo: Terje Rakke/Nordic Life AS - Visitnorway.com
Campaign
Partner
Ad

Revenez randonner un autre jour

Les Norvégiens qui ont pourtant vécu toute leur vie près des montagnes s’en méfient et prennent soin de se
préparer à toutes les éventualités.

Il y a beaucoup à découvrir parmi les sommets, les vallées et les plateaux, mais, la beauté et la sérénité peuvent vite prendre l’aspect du danger. Pour cette excursion, veillez à être entraîné, à connaître la région et à avoir un équipement bien adapté à la situation.

Par exemple, avant de démarrer, vous devrez indiquer, aux personnes de votre entourage, votre destination et l’heure de votre retour. Vérifiez les conditions météorologiques — pas seulement celles de l’endroit où vous allez, mais aussi celles des environs — et gardez à l’esprit qu’elles peuvent se détériorer.

Chaque fois que vous abordez une région inconnue, vous devrez vous munir d’une carte, d’une boussole et d’un téléphone portable. Il y a de nombreux endroits en montagne sans couverture réseau, mais vous pouvez avoir de la chance, aussi pensez à emporter votre mobile.

Toutefois, si vous vous perdez, cherchez les monticules de pierres situés généralement près des itinéraires établis. Espacés de manière à être vus d’un point à l’autre, même en cas de mauvaise visibilité, ils vous guideront, si vous deviez vous perdre, vers un endroit où vous serez en sécurité. Dans la plupart des nombreux lieux populaires de randonnée, ils sont disposés en lignes parallèles au paysage afin de repérer le chemin plus facilement.

Numéros de téléphone d’urgence
  • 110 — Pompiers
  • 112 — Police
  • 113 — Ambulance
  • 120 — Situation d’urgence en mer
  • 22 59 13 00 — Centre d’information antipoison
  • 1412 ATS (texte par téléphone pour les sourds et malentendants)

Au cœur de l’hiver

La plupart des précautions à prendre en été sont aussi valables en hiver, mais dans une plus large mesure : quand il fait froid, il est encore plus important de s’habiller avec plusieurs couches de vêtements de laine, pour ne pas être mouillé, et de porter des vêtements de protection coupe-vent.

Restez au chaud, au sec et hydratez-vous.

En hiver, il faut éviter l’hypothermie. Le fait de rester au sec vous aidera comme celui d’avoir suffisamment de vêtements chauds. Si vous avez un accident et devez passer la nuit sur place, gardez assez d’énergie pour creuser un trou dans la neige, ou bâtir un abri en neige contre le vent.

Si vous devez vous allonger, isolez-vous du sol ou de la neige — les skis sont très utiles dans ce cas, même s’ils ne font pas vraiment une couche confortable. Un grand sac à dos peut servir de petit sac de couchage improvisé et un plus petit peut protéger vos pieds et les garder au chaud et au sec.

Si vous avez soif, n’ayez pas peur de manger de la neige en veillant à ce qu’elle soit propre et immaculée. Cela vous rafraîchira d’une certaine manière, mais la déshydratation est souvent plus inquiétante que l’hypothermie.

Protégez vos yeux

Même en hiver, vous devez emporter des lunettes de soleil car la blancheur éblouissante de la neige peut être intense et, dans des cas extrêmes, causer une cécité des neiges.

Signal de détresse

Si vous vous perdez, restez où vous êtes et attendez les secours. Il sera plus facile de vous repérer si vous plantez vos skis dans la neige.

Évitez les avalanches

Évitez de passer sur et sous les surplombs et autres endroits sujets aux avalanches, en particulier, si vous remarquez des traces d’avalanche autour de vous. Vous ne pourrez pas dépasser une avalanche, que ce soit en courant ou à ski, aussi le meilleur moyen est de les éviter totalement.

Le code de la montagne

Restez en sécurité en respectant ces simples règles de base :

  1. Planifiez votre excursion et confiez votre itinéraire à une personne de votre entourage.
  2. Adaptez le chemin choisi à votre expérience et votre forme.
  3. Tenez compte des conditions météorologiques et des risques d'avalanche.
  4. Soyez prêt pour le mauvais temps et le gel, même pour de petites excursions.
  5. Emportez l'équipement nécessaire pour votre sécurité et pour aider les autres.
  6. Choisissez des sentiers sûrs. Attention aux terrains d'avalanche et de glace dangereuse.
  7. Utilisez une carte topographique et une boussole.
  8. N’ayez pas honte à faire demi-tour quand il est encore temps.
  9. Gardez vos forces et cherchez un abri quand vous en avez besoin.

Au cœur de l’été

Même en été, quand le soleil vous chauffe agréablement, vous devez faire attention aux vêtements à porter et à emporter. Protégez-vous du soleil et soyez prêts si le temps se gâte.

Habillez-vous chaudement

Il est indispensable de vous équiper d’une veste coupe-vent, de sous-vêtements en laine, même pendant les chaudes journées d’été. Les vents de montagne peuvent être relativement froids et la laine vous protégera contre le froid, même si elle est mouillée — une propriété qu’elle ne partage pas avec le coton ou les tissus en nylon, par exemple. Habillez-vous en superposant les couches pour pouvoir réguler facilement votre température.

Buvez fréquemment.

Si vous vous perdez, gardez vos forces, mais pensez à manger et à boire souvent. Le soleil, le vent, et l’activité physique intense peuvent contribuer à votre déshydratation, même si vous n’avez pas l’impression d’avoir soif. Dans les montagnes, l’eau des chutes et des sources est suffisamment propre pour être bue, mais évitez l’eau qui traverse les pâturages, ou qui descend des glaciers, car elle peut contenir des microorganismes nocifs.

Restez à distance des animaux sauvages.

Rappelez-vous que certains animaux peuvent être dangereux, et qu’il faut mieux passer au large. Les ours polaires, les bœufs musqués, les ours et les élans sont tous plus rapides que vous et peuvent vous attaquer s’ils sont effrayés, surpris ou s’ils défendent leurs petits.

Descendez vers la vallée pour trouver de l’aide.

Si vous devez vous déplacer pour trouver de l’aide, marchez vers la vallée et essayez de suivre les criques ou les rivières, car elles conduisent souvent à des habitations.

Sur les glaciers

N’allez jamais seul sur un glacier. Si vous voulez randonner sur un glacier, soyez accompagné par un guide certifié.

Où aller

Voir aussi

Your Recently Viewed Pages
Ad
Ad
Ad