Skip to main content
On ne voit jamais la même chose. La lumière change, la mer change...

Bien qu’elle voyage dans le monde entier et collabore avec des musiciens célèbres à Los Angeles et New York, Ida Tolou trouve Tromsø toujours aussi captivante.

Il se passe en fait beaucoup de choses dans cette petite ville. Il y a beaucoup d’animations, les gens s’impliquent vraiment. On a vraiment l’impression d’être dans une grande ville.

Le triangle culturel d’Ida Tolou à Tromsø

Ici, on n'a pas besoin de choisir entre nature et culture. La jeune et talentueuse autrice-compositrice-interprète Ida Tolou va vous dévoiler les coulisses de Tromsø !

La plupart des voyageurs viennent avant tout ici pour la nature sauvage de la Norvège du Nord et ses magnifiques aurores boréales. Avec des vols directs au départ de plusieurs grandes villes européennes, Tromsø est facile d'accès et séduit même les plus grandes stars. Ida évoque sa rencontre et les débuts de sa collaboration avec le célèbre musicien et producteur Wyclef Jean, ici, dans cette ville de l’extrême nord qui ne compte que 77 000 habitants.

« Il était venu ici parce que c’était une ville arctique, que c’était dépaysant », se souvient-elle.

Que vous veniez à Trømso pour un séjour long ou un simple week-end, Ida vous conseille quelques endroits à ne rater sous aucun prétexte :

Le triangle culturel d’Ida Tolou

Du port, on aperçoit une façade triangulaire qui se détache sur fond de montagnes enneigées. C’est la cathédrale arctique, le plus célèbre monument de Tromsø et la première des étapes culturelles d’Ida.
« À mon avis, c’est le premier endroit à visiter quand on arrive à Tromsø. C’est une église exceptionnelle, avec une architecture incroyable. »

Elle est le reflet de la nature arctique. Elle change d'aspect avec les éclairages qui l’illuminent de toute une palette de couleurs, la lumière arctique naturelle ou le soleil de minuit.

Ida a grandi à Tromsdalen, juste au bout de la rue qui part de la cathédrale.

« Avant, ce n'était pas construit, ici, et les gens descendaient la colline à skis. La cathédrale a tout d’abord été bâtie sans vitraux. Mais en été, quand il faisait jour 24 heures sur 24, les gens ne pouvaient pas voir le pasteur avec le soleil qui entrait à flots par les vitres. Tout le monde s’est mis à porter des lunettes de soleil pendant la messe. Ça n'a pas plu au pasteur, qui soupçonnait certaines de ses ouailles de somnoler et il a fallu remplacer les vitres par des vitraux. »

En dehors de son intérêt touristique, en raison de son acoustique, la cathédrale est parfaite pour les concerts. C’est là que tout a commencé pour Ida.

« J'ai commencé à chanter dans la chorale quand j'avais 10 ans. J'ai aussi dirigé la chorale des jeunes et j'ai aussi été chantre remplaçante », explique-t-elle.

Beaucoup de choses, ici, m'ont aidée à développer mes talents de soliste, puis d'artiste.
Il me faut bien une clé pour “travailler” à l'église, pas vrai ?

Chaque année, plus de 500 concerts ont lieu ici. En été, elle accueille des concerts sous le soleil de minuit et en hiver, des concerts sous les aurores boréales.

Remarque : suite à la pandémie de Coronavirus, aucun concert sous les aurores boréales et seuls quelques concerts sous le soleil de minuit ont eu lieu au cours des deux dernières années. Nous espérons que les concerts reprendront bientôt normalement.

Quand je travaillais ici, si je me retrouvais seule dans l’église, je me mettais là et je m’exerçais à chanter toute seule.

Écoutez une superbe interprétation d’Ida, un peu plus loin dans l’article !

Nous traversons le pont qui relie les deux centres-villes de Tromsø pour rejoindre la deuxième étape culturelle d’Ida.

Le Scandic Ishavshotel jouit d’un excellent emplacement sur le port, au centre-ville. De là, on peut admirer la cathédrale arctique sous un autre angle.

Avec de la chance, vous verrez même une aurore boréale.

L'hôtel ressemble à un bateau, c’est très chouette.

Nous prenons l’ascenseur avec Ida jusqu'aux suites de l'hôtel, où Ida a tourné son premier clip.

Même si toutes les chambres ont des vues fabuleuses sur le paysage arctique, les suites ajoutent bien évidemment une petite touche de luxe.

Ici, on a une vue parfaite sur les montagnes. On a presque la sensation d’être totalement seul, un peu comme si on était soi-même dans la montagne.

Veillez à vous lever de bon matin ! Le petit-déjeuner du Scandic Ishavshotel a été élu meilleur petit-déjeuner des hôtels norvégiens sept années consécutives.

Le Scandic Ishavshotel est l’une des nombreuses excellentes solutions d’hébergement possibles à Tromsø. Vous pouvez séjourner dans un confortable hôtel du centre-ville, à deux pas des cafés, boutiques et lieux culturels, ou bien plus près de la nature, dans un confortable chalet à l’extérieur de la ville.

Ida interprétant « Nordnorsk julesalme » de Trygve Hoff dans la cathédrale arctique. Il s’agit de l’un des chants de Noël les plus connus de Norvège.

Découvrez les derniers titres d’Ida sur Spotify ici.

Paris du Nord

Nous quittons l’hôtel et déambulons dans la principale rue piétonne de Tromsø, la Storgata, juste à temps pour profiter de l’heure « magique », quand se répand la lumière bleue.

« Les gens d’ici habitent vraiment leur ville. Il y a beaucoup de pubs, cafés, on trouve toujours quelque chose au coin de la rue », déclare Ida en désignant du doigt une enseigne avec l’inscription Kaffebønna (grain de café).

« Kaffebønna, c’est un peu le Starbucks de Tromsø, explique-t-elle. C’est là que les gens se retrouvent. »

Si vous faites votre shopping à Tromsø, vous trouverez de tout : artisanat, souvenirs, haute couture.

« Postludium est une brocante sympa, où l’on trouve plein d’objets vintage. C’est bon pour l’environnement et leurs bénéfices sont reversés à une association, la Church City Mission », ajoute-t-elle.

Tromsø possède également plusieurs centres commerciaux. Ida recommande celui de Nerstranda, ainsi que le centre commercial de Jekta, le plus grand de Norvège du Nord.

Pensez à faire un crochet par Vervet, un quartier récemment aménagé tout près du pont. Offrez-vous une douceur à la boulangerie Vervet Bakeri !

On appelle souvent Tromsø « le Paris du Nord » ou encore « la porte d’entrée vers l’Arctique », en raison de l’histoire de la ville, carrefour du commerce international.

Les pêcheurs ramenaient à leurs femmes de beaux vêtements et tissus de l’étranger.

Cuisine arctique

À Tromsø, il y a presque plus de restaurants que d'habitants ! On y sert des poissons et fruits de mer de Norvège du Nord, ainsi que des plats arctiques. Sans perdre de vue la cathédrale arctique et l’hôtel Scandic Ishavshotel, nous poursuivons notre route en direction de la troisième et dernière étape du circuit d’Ida. Le restaurant Skirri - Kystens Mathus jouit d'une situation idéale sur le port. Dites au chef que vous voulez le poisson du jour, et attendez-vous à un festin.

« Les chefs ont toujours du poisson frais sous la main et la prise du jour n’est bien sûr jamais la même. On est toujours surpris », conclut Ida.

Le personnel de Skirri nous accueille avec un grand sourire.

Comme d'habitude, Ida jette son dévolu sur une table près de la fenêtre.

C’est en fait l’un de mes plats préférés. Ma grand-mère le cuisinait tout le temps.

Ida va déguster du flétan vapeur, servi avec une sauce au beurre, une tranche de lard croustillante, des œufs de truite, des légumes glacés et du fenouil grillé.

Ils mettent vraiment tout leur cœur, leur savoir et leur créativité dans leur cuisine.

Après un repas qui fleure bon la Norvège du Nord, nous faisons nos adieux à Ida – mais vous n’êtes pas obligé de vous arrêter en si bon chemin !

Faites défiler la page pour voir toutes les recommandations d’Ida sur les choses à voir, où manger et séjourner à Tromsø.

Itinéraire culturel

Jetez un œil aux sites touristiques, restaurants et hôtels recommandés par la musicienne.

Profitez d'offres à ne pas manquer

Voici une sélection de tour-opérateurs qui se dépensent sans compter pour sublimer votre voyage.

Pages consultées récemment