Skip to main content

Avez-vous déjà réfléchi à l'impact du tourisme et à l'importance du choix de votre destination ? Rejoignez-nous à Nordskot, à Steigen, une petite municipalité de Salten, en Norvège du Nord. Si ce village pittoresque est toujours bien vivant, c'est grâce à des visiteurs et visiteuses comme vous.

C'est le petit matin dans l'ancien village de pêcheurs de Nordskot, à une heure et demie de bateau express au nord de Bodø.

Les eaux émeraude scintillent au pied des montagnes majestueuses et imposantes, tandis qu'un couple d'aigles plane gracieusement dans le ciel, en quête d'une proie matinale.

Pia, la gardienne de la Naustholmen Adventure Island, arrive par bateau pour faire ses courses du jour à l'épicerie locale, Nærbutikken.

« Nous achetons ici tout ce dont nous avons besoin pour Naustholmen », explique-t-elle.

Le minuscule magasin, qui est devenu une attraction touristique en soi, propose presque tout ce dont vous avez besoin, et même plus, du matériel de pêche aux gants, en passant par les lunettes de soleil, les produits anti-moustiques, les jouets et les produits d'épicerie. Tous ces articles sont facilement accessibles grâce à un système entièrement automatisé, fonctionnant 24/7.

« Nous sommes honorés d'avoir été nommés ‘Epicerie locale norvégienne de l'année’ en 2023 », déclare fièrement la propriétaire, Nina Ingolfsen.

« Aujourd'hui, les gens viennent de loin pour faire leurs courses ici ! »

Temps difficiles

Les choses n’ont pas toujours été ainsi. Il y a quelques années encore, Nina était sur le point d'abandonner la gestion de son magasin. Nordskot, qui était autrefois l'un des postes commerciaux les plus actifs de la côte, accueillait des milliers de personnes lors de la pêche saisonnière au skrei. Cependant, avec la modernisation des bateaux, il n'était plus nécessaire de s'arrêter à Nordskot, ce qui a entraîné son lent déclin.

Les habitants ont commencé à partir et les élégantes maisons blanches, autrefois symboles de prospérité, ont été démantelées et déplacées dans d'autres parties du pays. Seule une poignée de résidents âgés est restée, et la fermeture de l'école a marqué le déclin du village. La diminution de la demande de personnes et de marchandises a même incité les responsables politiques à discuter de l'arrêt du service de bateau express desservant le village.

Nordskot était sur le point de devenir une ville fantôme.

Un rêve devenu réalité

Puis, vers 2012-2015, tout a changé. Quatre Norvégiens, dont les célèbres explorateurs polaires Børge Ousland et Randi Skaug, sont tombés amoureux de cette magnifique région et ont décidé d'y bâtir leur rêve : ils ont transformé la région en y introduisant certains des hébergements les plus originaux de Norvège.

« Cette initiative nous a sauvés. Notre communauté n'aurait pas survécu sans eux », déclare Nina avec gratitude.

« Aujourd'hui, le magasin est florissant et mon mari gère les arrivées du bateau express, qui accoste deux à quatre fois par jour », ajoute-t-elle en souriant et en jetant un regard affectueux à ses deux jeunes fils, Adrian et Daniel, qui l'assistent dans le magasin.

« J'ai pratiquement grandi dans un caddie. Ma mère devait coller du ruban adhésif sur les rayons pour m'éloigner des sucreries », se souvient Daniel, également un musicien talentueux.

Les deux fils de Nina envisagent leur vie ici.

« En fait, notre défi actuel est de trouver suffisamment de logements pour tous les gens qui souhaitent s'installer ici », explique la famille.

Un point de rencontre local

Si vous avez de la chance, vous pourrez l'entendre jouer de la guitare dans le petit café situé à l'intérieur de la boutique, qui sert aussi à échanger des livres.

« ... ainsi que des potins et des câlins », ajoute Pia en riant.

« Nous emmenons toujours nos clients ici avant de nous rendre sur l'île de Naustholmen. Nous encourageons vivement les touristes à soutenir ces boutiques locales, que l'on trouve partout en Norvège. Elles sont essentielles pour les petites communautés et permettent aux habitants de vivre ici », souligne-t-elle, avant de nous faire traverser l'île paradisiaque de Naustholmen à bord d'un petit bateau.

De la convivialité avec un grand C

Après avoir conquis les sept sommets, la célèbre aventurière Randi Skaug a acheté la petite île de Naustholmen et l'a transformée en un centre d'aventures en plein air. Elle accueille aujourd'hui des groupes et des voyageurs individuels pendant la saison estivale. Les gens affluent ici pour se détendre, se déconnecter du monde numérique, s'adonner à des activités telles que le kayak et la randonnée et, surtout, se reconnecter à la nature et aux autres.

« La convivialité est la valeur cardinale de ce lieu », déclare Randi.

Nous la rencontrons à Butikken, un charmant pub aménagé dans un ancien hangar à bateaux. Cet endroit accueillant, décoré de meubles vintage et d'un poêle à bois, constitue le cœur de la propriété.

« Nous nous efforçons de tout acheter localement, d'employer une main-d'œuvre locale, d'acheter des objets vintage locaux et de soutenir la communauté locale de toutes les manières possibles. Le tourisme durable et responsable consiste également à encourager des communautés prospères dans les régions isolées », explique-t-elle.

Recréer et rénover

« Il est important pour moi de rester modeste et de reconstruire les anciens bâtiments plutôt que de bâtir quelque chose de nouveau. Cela permet de préserver le caractère unique et l'atmosphère intime de l'île », explique Randi, qui a également rédigé un livre de cuisine proposant des spécialités de l'île.

« Notre cuisine est simple et sans prétention, à base d'ingrédients locaux comme le poisson, l'élan, le cerf et la baleine, souvent agrémentés d'une touche asiatique. C'est toujours délicieux et parfumé », ajoute-t-elle.

Vous pouvez également vous détendre dans un sauna chaud, vous faire masser dans le nouveau hangar à bateaux situé au bord de la mer, partir à la chasse aux aurores boréales ou profiter du soleil de minuit.

Cet endroit unique a même fait l'objet d'une émission de Ben Fogel sur la BBC, New Lives in the Wild.

À la pointe de la technologie

« Les cabanes ont des airs de Star Wars, vous ne trouvez pas ? » dit Randi.

De l'autre côté du détroit, l'explorateur polaire Børge Ousland a construit un havre de paix ultramoderne pour les amateurs d'architecture, de gastronomie et de design (ainsi que d'histoires étonnantes du pôle Nord et du pôle Sud).

En 2023, il a achevé la dernière des cabanes vraiment uniques de son île : deux tours noires équipées de panneaux solaires. Un vaste toit de verre recouvre le dernier étage, où se trouve un lit double, tandis que le premier étage offre un salon confortable avec une vue panoramique sur l'eau, qui semble presque couler à l'intérieur de la cabane.

« Je me sens personnellement obligé et responsable d'investir dans un avenir plus durable et de contribuer à réduire notre consommation. Je n'ai pas l'intention de construire d'autres cabanes : cet endroit ne deviendra jamais une machine à touristes. Je veux que mes hôtes fassent l'expérience du ‘luxe invisible’ et qu'ils cultivent un lien profond avec la nature », explique-t-il.

Conçues en collaboration avec l'architecte norvégien Snorre Stinessen, les cabines ont remporté plusieurs prix internationaux pour leur architecture singulière et ont été présentées dans de nombreux magazines de voyage et d'architecture prestigieux dans le monde entier.

Une délicieuse cuisine locale

Des moutons et des agneaux sauvages se promènent librement sur l'île. En plus de tondre la pelouse, ils contribuent également à fertiliser le sol. L'herbe salée et les algues marines qu'ils broutent donnent à leur viande une saveur particulièrement tendre et riche.

Malgré sa situation dans l'Arctique, le restaurant aéré avec vue panoramique sert principalement des aliments d'origine locale.

« Nous pêchons beaucoup nous-mêmes et nous nous procurons du gibier sauvage comme l'élan, ainsi que des légumes et des pommes de terre auprès des agriculteurs de l'île d'Engeløya, ici à Steigen », explique Børge.

« Nous récoltons également des champignons, des baies et des algues que nous conservons tout au long de l'année », ajoute le chef cuisinier Ondrej Tajdik, juste avant de nous servir le plus délicieux sorbet au cassis que nous ayons jamais goûté.

Il adore expérimenter.

« J'aime me concentrer sur une chose à la fois. Récemment, j'ai fait des expériences avec le pain : jus de pain fermenté, glace au pain, caramel au pain et bien d'autres plats savoureux à base de pain », poursuit-il.

Retour dans le temps

Mais ce n'est pas tout. De l'autre côté d'un vieux pont pittoresque de Naustholmen se trouve Grøtøya, la plus grande des trois « îles touristiques » situées à l'extérieur de Nordskot. Perché au sommet d'une colline, se trouve le charmant et vénérable Villa Haugen Boutique Hotel.

Île Nostalgie

Anciens ingénieurs, Unni Johnsen et John Magne Birkeland étaient à l'origine en quête d'une cabane de vacances lorsqu'ils se sont retrouvés bloqués sur la petite île de Grøtøya en 2015 lors d'une tempête hivernale.

Complètement épris de la Villa Haugen rénovée, ils ont pris la décision spontanée de l'acheter et de commencer une toute nouvelle vie, en écoutant leur cœur.

Ici, il est facile d'imaginer comment les îles étaient à l'époque où Grøtøya était encore un comptoir commercial prospère, doté d'un télégraphe, d'une banque et de plusieurs magasins, et où les femmes portaient des robes longues et des talons hauts.

« Ils avaient l'habitude de dire : "Si vous ne pouvez pas l'acheter ici, c’est que vous n'en avez pas besoin », évoque John Magne. 

Une atmosphère authentique

La Villa Haugen d'aujourd'hui est une réplique reconstruite de l'ancienne maison qui se trouvait ici. Les propriétaires se sont donné beaucoup de mal pour préserver le style authentique et nostalgique, en incorporant de nombreuses pièces d'art déco et des meubles d'époque pour préserver l'histoire et l'esprit de l'île.

Les clients peuvent choisir parmi une variété de chambres uniques et profiter du sauna, du bain à remous et du pub de la jetée donnant sur l'ouest.

Les hôtes accueillants servent également une cuisine exceptionnelle, préparant eux-mêmes les repas pour les clients. L'écoresponsabilité est une priorité ici.

« Nous veillons à utiliser toutes les parties du poisson. Une grande partie de la pêche n'est pas découpée en filets, mais peut tout de même être utilisée pour créer de délicieux plats », explique John Magne en nous servant ses gâteaux de poisson faits maison, incroyablement savoureux et élaborés à partir d'une variété d'espèces de poissons.

Le paradis des activités maritimes

Nordskot Brygge est en fait la première entreprise touristique établie dans la région, en 2012, et donc celle qui a tout déclenché.

John Åge Handberg et Marit Sjøvoll ont acheté l'endroit comme maison de vacances à Nordskot en 2006, mais après quelques années, ils cherchaient un peu de répit dans l'agitation de Bodø, ils ont décidé de s'installer définitivement à Nordskot. Ils y ont créé un hôtel d'appartements indépendants et un centre d'activités maritimes telles que la pêche, le stand-up paddleboard (SUP), le kayak et les safaris en semi-rigide.

« Notre jetée et nos bâtiments sont des interprétations modernes des maisons qui se dressaient ici autrefois. Nous voulions conserver l'atmosphère authentique », nous confie le couple.

Place au sauna

De nombreuses unités de logement indépendantes sont aménagées dans le style des anciennes cabanes de pêcheurs, les rorbu, qui hébergeaient autrefois les pêcheurs des Lofoten.

« Il y a encore d'excellentes possibilités de pêche ici, notamment pour le flétan. Cependant, nous accueillons également de nombreux randonneurs et kayakistes », nous informent-ils.

Et à la fin d'une journée longue et active, les clients peuvent se détendre dans leur élégant sauna flottant.

« C'est une offre qui est également appréciée par de nombreux habitants de la région », nous disent-ils.

Des destinations uniques

Quatre destinations distinctes, si proches les unes des autres. Pourquoi ne pas les explorer toutes ?

« Ce qui est formidable avec Nordskot, c'est que nous travaillons en étroite collaboration. Vous pouvez rester au même endroit tout en profitant des repas, des activités ou des excursions sur d'autres îles », explique Handberg.

Vos hôtes vous aideront à organiser le transport par bateau entre les îles.

Participez à des excursions guidées de kayak ou de pêche, louez un bateau, faites de la randonnée solo ou avec un guide. Si vous vous sentez l'âme aventureuse, vous pouvez vous lancer dans la difficile traversée de la montagne Nordskot.

Nuits boréales

De retour dans notre chalet-tour à Manshausen, les derniers rayons de soleil colorent d’un rouge profond les montagnes majestueuses.

Nous nous détendons dans le sauna chauffé à la vapeur et nous nous revigorons en faisant un plongeon rapide et rafraîchissant dans l'étang de baignade vert émeraude éclairé. Les vagues de dopamine qui traversent notre corps nous donnent l'impression d'être revitalisés. 

Soudain, le ciel s'enflamme en un ballet de vagues vertes, d'abord au-dessus des cabanes, puis sur les montagnes. C'est surréaliste et incroyablement intense ! L'aurore boréale poursuit sa danse hypnotique, nous captivant avec son spectacle arctique.

Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises...

Alors que l'obscurité s'installe, un million d'étoiles émergent, comme si elles étaient à portée de main. Je m'allonge dans le lit moelleux de la suite de la tour, sous le toit de verre, et j'ai l'impression que l'univers entier enveloppe mon sanctuaire.

C'est un moment véritablement unique.

Pages consultées récemment