Skip to main content

Aurores boréales : réalité et fiction

Les aurores boréales nous fascinent, et pourtant, rares sont ceux qui connaissent le mécanisme de ce light show naturel. Entre la science et les mythes, une petite mise au point s'impose.

Lorsque l’on interroge les spécialistes de la magnétodynamique des fluides au sujet des aurores boréales, on a parfois du mal à faire le lien entre leurs explications et les lumières qui dansent infatigablement dans le ciel.

Pourtant, le phénomène a bel et bien une cause tangible : le soleil en est le grand responsable. Au cours de fortes éruptions solaires, d'énormes quantités de particules sont projetées dans l’espace.

Le mécanisme des aurores boréales

Que se passe-t-il exactement ? Lorsque les particules rencontrent le champ magnétique terrestre, elles sont dirigées vers un ovale entourant le pôle Nord magnétique. Là, ils interagissent avec les couches supérieures de l'atmosphère. L'énergie ainsi dégagée devient visible, pour nous, humains, sous forme d'aurores boréales.

La magie de tout cela étant que le phénomène se produit à environ 100 kilomètres au-dessus de nos têtes. Le fait que nous puissions l’observer aussi clairement est révélateur de la puissance dégagée, qui met en jeu une nuée d'atomes et de molécules.

C’est pourquoi les aurores boréales n’ont rien d'automatique. Elles sont un phénomène naturel, au même titre que le temps qu’il fait. Leur apparition et leur intensité dépendent de l’activité solaire, et leur emplacement dépend du champ magnétique terrestre.

Les aurores boréales (ou aurores polaires) se produisent le long d’un ovale positionné au-dessus de la terre par rapport au soleil. Elles sont en général visibles au-dessus du territoire de la Norvège du Nord la nuit, et au-dessus de l’archipel du Svalbard le jour. Lorsque l’activité solaire augmente, il est également possible de les observer plus au sud de la Norvège.

Les aurores boréales expliquées

L'explication scientifique des aurores boréales vous fascine ? Cette vidéo explique en détail ce phénomène incroyable.

Les aurores boréales ne datent pas d'hier. Les conteurs y font allusion depuis la nuit des temps, et elles ont alimenté de nombreuses légendes. Ainsi, on retrouve des symboles liés aux aurores boréales sur les tambours chamaniques des Samis. En langue same, plusieurs mots désignent le phénomène, notamment « Guovssahas », qui signifie « la lumière que l’on peut entendre ». Poétique...

À l’époque viking, on croyait que ces étranges lumières émanaient des armures des Valkyries, les mythologiques vierges guerrières. Aujourd'hui, les habitants de la région les désignent respectueusement par le terme de « dame verte ». Pour voir toute la palette de leurs couleurs, consultez les multiples photos et films postés sur les réseaux sociaux. Peut-être aurez-vous la chance de voir encore plus de nuances de vos propres yeux.

Où et quand ? Il n'y a pas vraiment de réponse exacte, mais bon...

Étant donné que cette partie du pays se trouve sous l'ovale auroral, le nord de la Norvège offre certainement les meilleures et les plus constantes opportunités de voir les aurores boréales. Un endroit dans cette région est souvent aussi bon qu'un autre – vous pouvez observer les mêmes aurores boréales dans les Lofoten qu'à Tromsø, à 500 kilomètres plus au nord, juste sous un angle différent.

Cependant, les aurores boréales apparaissent également dans d'autres parties du pays, y compris à Trøndelag et dans le sud de la Norvège, en particulier pendant les périodes d'activité solaire accrue.

Il faut savoir que les aurores ont des tempéraments de diva et qu’elles n’entrent en scène que lorsqu’elles estiment que c’est le bon moment. Lorsque l’on part à leur recherche, la patience est une qualité indispensable. Toutefois, pour mettre toutes les chances de votre côté, sachez que la période où elles sont les plus fréquentes s'étend de la fin de l'automne au début du printemps (de septembre à fin mars), entre 18h00 et 01h00.

De plus, elles sont à leur apogée par temps froid et sec, généralement à partir de décembre. Certains prétendent que l’intérieur des terres est plus propice au temps sec et aux ciels dégagés, mais ce n’est pas toujours vrai.

Avec un fort vent d’est, la côte peut être plus dégagée que certaines zones de l’arrière-pays. Évitez toutefois la pleine lune, qui atténuera nettement le contraste.

Lumière et… click !

Lorsque le spectacle de lumière illumine le ciel, le moment vaut vraiment la peine d'être filmé. Le photographe Christian Hoiberg a beaucoup d'expérience lorsqu'il s'agit de capturer la beauté éphémère des aurores boréales en images.

Les vêtements d'hiver en Norvège

À leur arrivée en Norvège du Nord, beaucoup de voyageurs constatent qu’ils ressentent moins le froid que ce qu'ils appréhendaient avent de venir. Avec des feux ouverts pour chauffer les chalets et les tentes lavvo, la température atteint souvent 25°C à l'intérieur. Mais si vous voulez sortir en expédition sans avoir trop froid (ni trop chaud d'ailleurs), vous devez emporter les bon vêtements.

Une petite laine
Les Norvégiens sont fans de vêtements en laine, pour les excellentes qualités thermorégulatrices qu'offre la laine de mouton. Une première couche de vêtements en laine fine est un bon début. Si vous préférez, vous pouvez choisir des sous-vêtements thermiques en fibres synthétiques, qui évacuent la transpiration. Évitez le coton, qui est moins confortable pour les mouvements, et a tendance à refroidir le corps lorsque vous transpirez.

Couche après couche
Si vous vous habillez en couches, vous pouvez facilement supprimer ou ajouter des vêtements selon qu’il fasse plus chaud ou froid. Enfilez une couche en polaire ou en laine sur la couche de base. Encore froid ? Ajoutez un pull épais (la laine c'est toujours bon), une écharpe et des chaussettes en laine. La couche extérieure doit être imperméable et coupe-vent : un pantalon doublé, une veste thermique chaude, un bonnet chaud qui couvre les oreilles, des gants et des chaussures d'hiver appropriés. Évitez les chaussures serrées, elles risquent de refroidir vos orteils.

Une fine couverture de glace
En général, le climat côtier est relativement doux, mais la pluie peut vite geler et couvrir le sol de glace. Vos chaussures doivent donc avoir des semelles en caoutchouc, ce qui est moins glissant que le plastique. En terrain plus ardu, munissez-vous de crampons, on en trouve dans la plupart des magasins de sport.

Un séjour actif
Pour les activités plus rythmées comme la motoneige, vous aurez besoin d'encore plus de vêtements. Lors des circuits organisés en motoneige, la location de combinaison thermique et de chaussures appropriées est offerte, avec bonnet et gants.

Bon à savoir
En Norvège du Nord, on enlève toujours plusieurs couches de vêtements quand on rentre à l'intérieur, pour éviter d'avoir froid quand nous ressortons dehors. Notez également qu'il faut enlever ses chaussures avant d'entrer dans une maison en Norvège, car il est considéré comme très impoli de se promener à l'intérieur avec des chaussures aux pieds.

Source : Nordnorsk Reiseliv

Les meilleures offres de nos partenaires

Réservez votre prochain séjour en Norvège dès maintenant.

Faites le plein d'idées

Pages consultées récemment