Skip to main content

Comment photographier les aurores boréales

Les couleurs hypnotisantes qui virevoltent dans le ciel arctique offrent un spectacle vraiment unique. Contemplez celui-ci depuis un versant de montagne ou le bord de mer, à travers le toit de verre d’un igloo douillet ou installez-vous aux premières loges, sur le pont d’un bateau express de la ligne norvégienne Hurtigruten, juste sous l’ovale auroral. Après tout, votre appareil fait bien partie du voyage, non ?

Apprendre à photographier les aurores boréales

Lorsque le light show illumine le ciel, il faut être prêt. Le photographe Christian Hoiberg, 27 ans, a beaucoup, beaucoup, photographié les aurores.

« Photographier une aurore, ce n’est pas si difficile que ça, à partir du moment où l’on maîtrise un minimum le fonctionnement de son appareil photo. Le plus difficile, en général, c’est de débusquer l’aurore... Elles ne se laissent pas attraper facilement », déclare Christian.

Voici donc le guide pour débutants sur l’art de photographier les aurores boréales de Christian.

1. Éloignez-vous de la lumière

Pas de celle des aurores boréales, bien sûr, mais de celle des villes. Si vous êtes trop proche des lumières de la ville, vos photos s’en ressentiront. Trouvez un bon endroit à l'écart du centre-ville. Vos chances de réaliser des clichés instagrammables augmenteront considérablement si vous partez en compagnie d’un guide spécialisé, qui connaîtra les meilleurs coins d’où les observer. En tous les cas, n’utilisez pas de flash lorsque vous prenez vos photos.

2. Soyez attentif aux prévisions météo

Pensez à consulter la météo (le ciel doit être dégagé) et les prévisions d’aurores (pour connaître l’endroit où elles vont faire leur apparition). Imaginez-vous assis devant un feu de camp, une tasse de café à la main, prêt à assister au plus grand light show de la planète – et il se met à pleuvoir. Ce n’est pas vraiment votre idée d’une soirée idéale, non ? Là encore, il peut être sage de s’inscrire à une sortie aurore boréale avec guide – ces derniers sont toujours les mieux informés de la météo locale.

Pour rester informé durant vos déplacements, installez l’appli de prévisions d'aurores Norway Lights sur votre iPhone, votre téléphone Android ou Windows.

3. Vous êtes dans l’Arctique : portez des vêtements chauds

L’hiver, en Norvège du Nord, est toujours froid. Les mains qui tremblent et les doigts gourds ne sont pas l’idéal pour prendre de bonnes photos, alors emmitouflez-vous dans plusieurs couches de vêtements. Et tant pis si vous ressemblez au cousin du Bibendum Michelin ! De toute façon, les stars de votre séance de shooting, ce sont les aurores.

4. Stabilisez l’appareil

D’accord, le flou artistique peut produire son petit effet, mais ce n’est pas exactement celui qui est recherché ici. Utilisez un trépied pour éviter d’être accusé d’avoir abusé de la bière locale avant votre sortie photo. Si vous n’avez pas de trépied, posez votre appareil sur un gros rocher, le capot d’une voiture ou tout ce qui pourra fournir de la stabilité. Une télécommande ou un câble déclencheur peuvent également être les bienvenus.

5. Utilisez les réglages manuels

Certes, les réglages automatiques facilitent la vie, mais quand il fait sombre, ils ne sont pas d’un grand secours. Dans le pire des cas, vous ne verrez pas l’ombre d’une aurore sur vos photos.

Les réglages adaptés aux aurores boréales varient selon le moment et le lieu, et selon l’appareil. Quoi qu’il en soit, les réglages manuels sont toujours la meilleure option. Ils vous permettent d’ajuster la mise au point, la vitesse d’obturation, la sensibilité ISO et l’ouverture d’objectif. Je vous conseille vivement de vous familiariser avec les réglages de votre appareil photo avant le voyage, pour augmenter vos chances de réaliser le cliché parfait. Plus d’infos sur les réglages dans l’encadré ci-contre.

6. Si vous avez seulement un téléphone, trouvez la bonne appli

Vous vous demandez comment photographier une aurore boréale avec votre smartphone ? Les résultats ne seront pas comparables à ceux d'un appareil photo, mais ne vous inquiétez pas. Vous pourrez toujours obtenir des clichés corrects à l’aide d’une appli vous permettant de modifier la vitesse d’obturation. À moins que votre téléphone ne possède déjà l’intelligence artificielle nécessaire pour vous aider à prendre de bonnes photos de nuit ?

Pour photographier une aurore boréale au téléphone, le mieux, c’est de choisir une nuit avec un clair de lune intense et une aurore aux couleurs éclatantes. Voyez nos autres conseils dans l’encadré ci-dessus à gauche de cette page.

7. Ne faites pas de l’aurore l’unique sujet de votre cliché

On a tendance à vouloir pointer son appareil vers le ciel. Les aurores sont tellement belles, cela se comprend aisément. Il en faut pourtant un peu plus pour donner du corps à votre image.

Les paysages de Norvège du Nord s’y prêtent à merveille ! Cadrez une montagne en arrière-plan, ajoutez une plage ou un feu de camp au premier. Puis réservez assez d’espace au-dessus, pour l’aurore – enfin, attendez patiemment qu’elle fasse son entrée en scène. C’est pourquoi le meilleur objectif pour photographier une aurore boréale est un grand-angulaire. Et voilà ! Le tour est joué.

Au meilleur moment et au meilleur endroit

La nature produit les aurores, vous avez votre appareil photo – il faut y aller. Le meilleur moment et le meilleur endroit pour voir opérer la magie se situent au nord du cercle polaire, à la fin de l’automne et en hiver, ainsi qu’au début du printemps (de septembre à fin mars).

Lorsque vous choisissez l’endroit où vous poster, vérifiez les coins préférés des gens du pays ou inscrivez-vous à une sortie avec guide.

Si vous voulez contempler une aurore depuis la mer, réservez une place à bord d’un navire Hurtigruten. Ils naviguent directement sous l’ovale auroral et vous proposent même un réveil spécial aurore boréale qui vous garantit de ne pas manquer les événements – même si vous dormez comme un loir au moment où l'aurore se décide à sortir.

Saisir les lumières de l’aurore

Dans les régions les plus au nord de la Norvège, la nuit polaire caractérise les mois d’hiver. Le contraste entre la nuit et le jour s’estompe au point que plusieurs semaines durant, le soleil ne dépasse même pas la ligne d’horizon. Des conditions idéales si vous traquez les aurores boréales, car la lumière du soleil ne viendra pas les atténuer.

La nuit polaire ne signifie pas pour autant que la journée manque totalement d'éclat. À moins que vous ne vous rendiez dans le Svalbard, où il fait nuit noire pendant plusieurs semaines en plein hiver. Dans les régions septentrionales de la Norvège continentale, la lumière se pare d’une qualité particulière. Par temps clair, on peut voir de magnifiques couchers de soleil au sud, et une lumière bleu foncé au nord.

Pendant « l’heure bleue », au crépuscule, le paysage semble se recouvrir d'un léger voile bleu. Ce phénomène peut se prolonger au-delà d'une heure et vous procurer un étrange sentiment. Il fait noir, mais pas tout à fait. Il fait froid, mais les lumières des maisons diffusent une ambiance chaude et douillette. Un moment qui mérite assurément une photo !

Les meilleures offres de nos partenaires

Réservez votre prochain séjour en Norvège dès maintenant.

Pages consultées récemment