Skip to main content

« On nous surnomme les reines du chemin de fer. »

Gudrun Folkedal

Vous ne voyez pas double…

… voici Gudrun...

… et sa sœur jumelle, Halldis.

Découvrez la ligne de Bergen en compagnie

Des Locomotwins

« Au départ, je voulais être institutrice, mais un jour, en lisant le journal devant la maison de ma grand-mère, qui est située près de la voie ferrée, je suis tombée sur une annonce pour un poste de conducteur de train. À ce moment précis, un train est passé et a klaxonné », raconte Gudrun Folkedal.

« Je me suis dit que c’était un signe du Dieu des chemins de fer », s’esclaffe-t-elle.

Aujourd’hui, presque 10 ans plus tard, elle ne regrette toujours pas son choix. Gudrun a trouvé le métier de ses rêves.

« Tous ces gens, heureux de voyager… et puis les paysages, surtout dans l’ouest du pays, sont très beaux. J’adore mon boulot », ajoute Gudrun.

La Bergensbanen est l’un des itinéraires réguliers de Gudrun. Aujourd’hui, elle occupe un siège passager, tandis que sa sœur jumelle Halldis conduit le train depuis Oslo, en Norvège de l’Est, jusqu’à Bergen, sur la côte ouest.

Le voyage prend entre 6 h 30 et 7 h 30.

Faites le voyage en compagnie des sœurs jumelles et glanez leurs conseils de pro sur les sites à voir et les activités à pratiquer tout au long du trajet.

Cela fait bientôt cinq ans que Halldis est conductrice de train. Bien qu’elle ait fait des études de danse, elle a voulu tenter quelque chose de différent, tout comme sa sœur jumelle.

« Le métier de conductrice de train m’a tentée. Et puis, c’est un bon moyen d’être proche de la nature », explique-t-elle.

Gares perchées dans la montagne, vallées boisées aux nuances changeantes au fil des saisons et eaux scintillantes des fjords : lorsque l'on conduit un train, on est aux premières loges.

Avec de la chance, on aperçoit même parfois un renne, un élan ou un renard.

On comprend aisément pourquoi la ligne de Bergen est fréquemment considérée comme l’un des plus beaux itinéraires en train du monde.

Pour la jeune femme, il est également important de pouvoir transporter des passagers et des marchandises de façon plus écologique.

« Le train est l’un des modes de transport les plus écologiques qui soient », dit-elle.

« Lorsque l’on manœuvre un véhicule aussi imposant, on ressent un sentiment de puissance ».

Halldis Folkedal

En Norvège, les deux jeunes femmes sont surnommées lokfører-tvillingene, « les jumelles qui conduisent les trains ».

Le personnel en gare et les autres conducteurs de train réservent même un salut spécial aux célèbres jumelles, une révérence digne des reines du chemin de fer.

Les Locomotwins ont des comptes Twitter et Instagram, sur lesquels on peut suivre leurs pérégrinations à travers la Norvège :

« On dit souvent qu'on a le bureau avec la plus belle vue du monde ».

Gudrun Folkedal

La ligne de Bergen : une voie ferrée historique

La Bergensbanen fait le lien entre la Norvège de l’Ouest et la Norvège de l’Est depuis plus de 100 ans. La ligne n’a ouvert qu’en 1909, mais son élaboration remonte à 1871.

On estime que jusqu’à 2 400 ouvriers (appelés rallare, ou terrassiers) ont participé à sa construction. Le relief montagneux traversé par l’itinéraire n’a pas été pour simplifier les choses, surtout pour les 100 km en haute altitude séparant Mjølfjell et Geilo.

« C’était une véritable prouesse sur le plan de l’ingénierie. Nous sommes fiers de ce chemin de fer », conclut Halldis.

Une route parallèle à la ligne a été creusée pour acheminer le matériel et les vivres pendant toute la durée du chantier. Il s’agit de la Rallarvegen (route des Terrassiers), qui est devenue l’un des itinéraires cyclables les plus populaires de Norvège en été.

Ce parcours de 82 km part de Haugastøl, passe par Finse et traverse de pittoresques paysages de montagne pour finir au petit village de Flåm, sur les rives du Sognefjord. Il est également possible de rallier Voss.

« Tout cycliste parcourant la Rallarvegen et faisant signe au conducteur de train est salué en retour par un coup de klaxon », déclare Gudrun.

« Le chemin de fer a relié les régions de Norvège. Il a soudé le pays. »

Halldis Folkedal

Aujourd’hui, la ligne de Bergen fait partie de l’un des circuits les plus populaires de Norvège : Norway in a nutshell.

La plupart des voyageurs partent de Bergen ou d’Oslo, puis descendent à la gare de Myrdal, où un train désuet les transporte sur la Flåmsbana, ponctuée de 20 tunnels, jusqu’au petit village de Flåm. Là, ils peuvent embarquer pour une croisière sur le Nærøyfjord, classé sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, ou sur un autre bras de fjord.

On peut également partir de Voss, Geilo ou Flåm et ajuster l’itinéraire en fonction de la durée et des activités recherchées. Ce circuit offre une solution confortable et écologique pour découvrir la Norvège.

Bon nombre des gares jalonnant la ligne de Bergen sont situées dans des cadres pittoresques, avec à proximité de nombreuses activités et sites intéressants. Pour ne rien rater et vivre pleinement cette expérience, faites escale dans l’une (ou plusieurs) des gares traversées.

Préparez-vous…

Tout ce que vous avez besoin de savoir sur la ligne Oslo – Bergen :

DES VACANCES SUR RAIL:

Les Locomotwins sont heureuses de vous présenter les plus beaux arrêts de la ligne de Bergen

Allons-y

Profitez d'offres à ne pas manquer

Voici une sélection de tour-opérateurs qui se dépensent sans compter pour sublimer votre voyage.

Pages consultées récemment