Dynamic Variation:
Book
Choose Language
Search & Book
Search
or search all of Norway
Oslo-3 Oslo
Credits
Oslo-3.
Photo: VisitOSLO/Heidi Thon
Campaign
Partner

Vive le 17 mai !

Défilés, fanfares, costumes traditionnels et crèmes glacées – beaucoup de crèmes glacées. La célébration de la fête nationale donne lieu à des festivités tout à fait uniques en Norvège.

Karl Johans gate, Oslo
Oslo
VisitOSLO/Nancy Bundt
Oslo
Oslo
VisitOSLO/Nancy Bundt
Royal Palace, Oslo
Oslo
Nancy Bundt
Finnmark
Finnmark
Johan Wildhagen
Ad

Les Brésiliens ont leur carnaval, les Irlandais ont la Saint Patrick. Et la Norvège ? Ce qui s’en rapproche le plus est le 17 mai, date anniversaire de la signature de la Constitution en 1814. En Norvège, le jour de la Constitution est une fête incontournable.

Alors que beaucoup de pays célèbrent leur fête nationale avec une parade militaire, le 17 mai est plutôt une fête pour tous, en particulier pour les enfants. Avant que vous ne sortiez dans les rues, beaucoup de Norvégiens auront déjà pris un « petit déjeuner du 17 mai » – souvent partagé avec des amis et des voisins – avec du pain frais, des œufs brouillés, du saumon fumé, le tout arrosé de champagne, du moins pour les adultes.

Des cortèges d’enfants défilent à travers tout le pays. Menés par des fanfares, ils déambulent à travers leur ville ou leur village. Le plus grand des défilés traditionnels attire des dizaines de milliers de personnes, qui agitent leurs drapeaux en criant « hourra ! ». À Oslo, le cortège est salué par la famille royale qui, du haut de son balcon, fait signe à la foule.

Nationalistes ? Peut-être, mais l’atmosphère pacifique et généralement joyeuse, ainsi que la place privilégiée donnée aux enfants dans les célébrations, font de cette journée une fête largement consensuelle.

C’est aussi l’occasion pour les hommes et les femmes d’exhiber leurs bunads, les costumes norvégiens traditionnels. Il en existe des centaines différents, leurs couleurs et leurs styles indiquant la région de Norvège dont ils sont originaires.

Les combinaisons rouges ou bleues des russ, les futurs bacheliers célébrant la fin de 13 années de scolarité, sont nettement moins colorées. La plupart des russ semblent extrêmement fatigués lorsqu’arrive le 17 mai, et leur fatigue n’est généralement pas due à des nuits blanches passées à préparer leurs examens ...

Les russ ont leurs propres défilés, en bus et en fourgonnettes équipés d’installations de sonorisation onéreuses et plutôt bruyantes. Demandez leur une carte, appelée une russekort, et vous aurez leur carte de visite, avec des infos personnelles et des blagues plus ou moins amusantes dessus.

Des glaces et des hot dogs constituent traditionnellement le régime pas très diététique durant la célébration. L’après-midi, des jeux sont organisés et des discours prononcés dans chaque ville, agglomération ou quartier.

C’est une période très spéciale pour venir en Norvège et le mieux est de se joindre aux autochtones. De toute façon, vous ne pourrez guère faire beaucoup d’autres choses ce jour-là puisque la plupart des magasins et des bureaux sont fermés le 17 mai.

Si vous êtes en voiture, n’oubliez pas que le centre de la plupart des villes et agglomérations n’est pas accessible, et que des bouchons sont probables.

Le 17 mai : un peu d’histoire

La Constitution de la Norvège a été signée à Eidsvoll le 17 mai 1814. Mais, comme la Norvège était à l’époque dans une union avec la Suède, le roi Karl Johan de Suède avait banni les célébrations pendant quelques années vers les années 1820.

Le 17 mai est devenu une date importante dans les années 1860, lorsque Bjørnstjerne Bjørnson (l’auteur de l’hymne national Ja vi elsker) a pris l'initiative du cortège d’enfants dans la capitale, Oslo (Christiania, à l’époque). 

Au début, avant que les autorités reviennent enfin à la raison en 1899, seuls les garçons pouvaient participer au défilé. La dissolution de l’union entre la Suède et le Danemark est intervenue en 1905.

Le 17 mai a pris une dimension nouvelle en 1945, la Seconde guerre mondiale ayant pris fin le 8 mai, juste avant la fête nationale. Il va sans dire que les célébrations étaient empreintes d’une atmosphère vraiment particulière cette année-là...

Trouvez un restaurant tout près

Le 17 mai est un jour pas comme les autres pour les restaurants à Oslo. Beaucoup de norvégiens célèbrent cette fête autour d'une bonne table. Nous vous recommandons de réserver à l'avance si vous voulez aller au restaurant ce jour-là.

×

Voir aussi

Your Recently Viewed Pages
Ad
Ad
Ad