Skip to main content

Rêvez-vous de passer la nuit dans un phare au bord de la mer et de vous endormir au son des vagues ? Alors, vous devriez sans hésiter réserver votre place dans l'un des quelque soixante phares norvégiens proposant un hébergement.

Naviguer en toute sécurité

En 1655, le phare de Lindesnes, situé à l’extrême pointe sud du territoire norvégien, s’illumina pour la toute première fois. Celui-ci fut le premier des plus de 200 phares construits au fil des siècles pour guider les navires à l’approche des côtes norvégiennes.

La plupart d’entre eux sont désormais fermés ou automatisés, le dernier phare public gardienné n'étant plus en service depuis 2006. Cela ne signifie pas pour autant que ces sites historiques ne vivent plus. Les phares restent des lieux de visite extrêmement populaires, très appréciés des amateurs de photos en raison de leurs situations exceptionnelles sur la côte.

Une nuit inoubliable

Le gouvernement reste propriétaire de la majorité des phares en Norvège et collabore avec des associations locales pour assurer les visites et l’hébergement. Certains autres appartiennent à des propriétaires privés, qui se chargent de leur exploitation commerciale.

Si vous souhaitez dormir dans l’un des fabuleux phares norvégiens, vous aurez le choix parmi une soixantaine d’entre eux, éparpillés tout au long de la côte. On peut aisément combiner un séjour en phare avec des activités outdoor, localement. L’un des grands attraits d’une nuit en phare, c’est que l’on peut difficilement être plus près des forces déchaînées de la nature. Au phare de Kråkenes, à l’extrême pointe ouest de la Norvège, là où le vent est à son paroxysme, on peut même dormir dans la suite Tempête (Stormsuite) !

On séjourne rarement dans le phare lui-même, mais plutôt dans le logis du gardien de phare. Toutefois, certains phares ont été convertis en bars à l'ambiance très agréable. Le niveau de confort est variable, allant de rustique, cosy et relativement basique à luxueux comme au phare de Værøy dans les Lofoten ou au majestueux phare de Høyevarde à Karmøy, tout près de Haugesund. Molja, dans le centre-ville d’Ålesund, a été transformé en confortable chambre d’hôtel.

Certains phares proposent également un hébergement l’hiver – l’occasion d’éprouver toute la puissance de dame Nature.

Nous vous recommandons de vous y prendre à l’avance pour réserver. Les phares sont des lieux vraiment exceptionnels, et donc très recherchés !

Faciles d’accès

Certains phares sont plus faciles d’accès que d’autres. Tel est le cas du célèbre phare de Lindesnes – le doyen des phares norvégiens. Il se trouve à 45 minutes de route de Mandal en Norvège du Sud et on peut stationner à proximité. Il dispose d’un centre des visiteurs et l’on peut séjourner dans le logis du gardien de phare, juste à côté.

Vous pouvez aussi partir à la découverte de la région à pied. Il y a plusieurs autres phares dans les environs, où l’on peut également passer la nuit.

Si vous vous rendez au phare de Lindesnes, vous devriez faire coïncider votre visite avec la sonnerie de la corne de brume. Celle-ci retentit tous les dimanches à midi de début mars à fin septembre (sauf en cas de brouillard).

Table avec vue

On peut se rendre dans un phare sans nécessairement y passer la nuit. À la place, profitez d’une excursion à la journée pour y boire un café ou manger un morceau ! Certains phares de Norvège abritent des restaurants et cafés, où l’on peut manger et boire un verre avec une vue incroyable. Par ailleurs, certains phares abritent parfois aussi des galeries d’art, notamment le phare d’Alnes tout près d’Ålesund, le phare d’Obrestad dans le Jæren dans la région de Stavanger et le phare de Ryvarden en Norvège des Fjords.

Au phare de Tranøy, dans la kommune de Hamarøy en Norvège du Nord, le restaurant Naustet Mat & Drikke a pris ses quartiers dans un ancien hangar à bateaux. On y sert des spécialités locales comme des croquettes de poisson maison, la soupe de poisson du phare et la grande spécialité du chef : le stockfisch grillé.

Si vous souhaitez boire un verre dans un ancien phare, vous devriez vous rendre à celui de Stangholmen, proche de Risør. Le phare se dresse sur l’île de Stangholmen, qui est desservie par un ferry en été.

Situations exceptionnelles

Certains phares norvégiens sont situés sur de toutes petites îles reculées. Elles offrent de merveilleux écrins à qui cherche un peu d’intimité, mais il faut alors accepter que votre visite nécessite un léger surcroît d’organisation. Cela en vaut la peine !

Au phare de Litløy, dans l’archipel des Vesterålen en Norvège du Nord, vous aurez vraiment l’impression d’être seul au monde au beau milieu de l’océan. Vos hôtes organiseront votre transport.

La plupart des phares disposent de sites web où figurent toutes les informations utiles pour se rendre sur place. Beaucoup sont desservis par le ferry ou des bateaux.

Trouvez le phare idéal

Faites étape sur la spectaculaire côte norvégienne

Profitez d'offres à ne pas manquer

Voici une sélection de tour-opérateurs qui se dépensent sans compter pour sublimer votre voyage.

Pages consultées récemment