Dynamic Variation:
Choose Language
Norway Now
This social element is not currently supported on the China site. This warning will not show on the front end.
Search
or search all of Norway
Tromsø Tromsø
Credits
Tromsø.
Photo: Bjørn Jørgensen - Visitnorway.com
Campaign
Partner

Une féérie lumineuse

Sous les aurores boréales, on a l'impression d'être aux confins du monde et d'avoir un rare aperçu de l'univers infini dont nous ne sommes qu'une infime partie.

Il est assez facile de décrire de manière basique les aurores boréales. Elles sont visibles la nuit, lorsque le ciel est sombre. On dirait un feu d’artifice de couleurs à travers le ciel nocturne, dans une palette (vert, rose, violet) inspirée de la mode des années 1980. Il est possible de voir des photos ou des vidéos du phénomène, mais seuls les chanceux qui en font personnellement l'expérience sont vraiment en mesure de comprendre le pouvoir d'attraction quasi divin des aurores boréales.

Les aurores boréales font partie de la vie quotidienne des habitants du nord de la Norvège. Elles illuminent la nuit dans un paysage dominé par la neige, les montagnes à pic et les ports. Dans cette région, les aurores ont été, et sont toujours, une source féconde de création artistique, de mythologie et de légendes.

Pour d'autres, comme le célèbre scientifique Neil deGrasse Tyson, le phénomène des aurores boréales est plutôt un exemple unique de la beauté que recèle la science. « L'univers a ceci de curieux », dit-il, « que derrière les spectacles les plus époustouflants se cachent les problèmes de physique les plus complexes ».

Tromsø
Tromsø
Konrad Konieczny / www.nordnorge.com / Tromsø
Northern Lights, Kautokeino in Finnmark
Kautokeino
Terje Rakke/Nordic Life - Visitnorway.com
Northern Lights, Vesterålen
Vesterålen
Øystein Lunde Ingvaldsen / www.nordnorge.com / Bø
Northern Lights, Karlsøy
Karlsøy
Gaute Bruvik / www.nordnorge.com / Karlsøy
Ad

Où et quand ? Il n'y a pas de réponse exacte, mais ...

On dit souvent que les régions septentrionales de la Norvège sont les meilleurs endroits au monde pour voir les aurores boréales. En fait, pour être honnête, ceci n'est que partiellement vrai, car elles sont aussi visibles dans d'autres endroits qu'en Norvège.

Mais nous avons l'audace de penser que la Norvège du Nord fait résolument partie des lieux les plus confortables et les plus intéressants pour admirer les aurores boréales, puisque des centaines de milliers de personnes vivent dans cet immense espace géographique, ce qui permet un grand choix d'hôtels et d'activités pour vous distraire.

La ceinture des aurores boréales passe par la Norvège du Nord au niveau des îles Lofoten (bien que les aurores aient été observées plus souvent dans le Trøndelag ces dernières années), et longe la côte jusqu'au Cap Nord et au-delà. Dans cette région, un lieu en vaut souvent un autre : vous observerez les mêmes aurores boréales aux Lofoten qu'à Tromsø, 500 kilomètres plus au nord, mais sous un angle différent.

Il faut savoir qu'une aurore boréale est un peu comme une diva : elle ne se donnera en spectacle qu'au moment où elle s'estime prête. La patience est une vertu, y compris lorsqu'il s'agit de guetter les aurores boréales. Un conseil, cependant, pour augmenter vos chances : les aurores boréales sont particulièrement fréquentes à la fin de l'automne, en hiver ou au début du printemps.

Entre fin septembre et fin mars, il fait nuit entre 18 heures et 10 heures, et vous avez alors les meilleurs chances de les observer.

Mais n'oubliez pas ce qu'on vous a dit au sujet des divas ! Les aurores boréales préfèrent un temps froid et sec, généralement à partir de décembre et certains disent que le temps le plus sec, qui donne un ciel dégagé, se trouve à l'intérieur des terres, mais ... ce n'est pas toujours vrai.

Ainsi, lorsque le vent d'Est souffle fort, la côte est parfois plus dégagée que l'arrière-pays. Enfin, pour que le spectacle soit le plus beau possible, mieux vaut éviter la pleine lune – non pas à cause des loups-garous, mais parce que la pleine lune rend la féérie plus pâle.

Installez l'appli Norway Lights pour Android et iPhone afin de savoir où et quand vous pourrez voir les aurores boréales.

iPhone : Télécharger Norway Lights pour iOS
Android : Télécharger Norway Lights pour Android
Windows : Télécharger Norway Lights pour Windows

La Norvège, pays des aurores boréales

Loin dans le nord existe un endroit où les trolls et les rois de la montagne sont chez eux. C'est aussi la patrie d'Ibsen, Nansen et Grieg, et le pays des aurores boréales.

Une représentation simple du phénomène des aurores boréales (en anglais)

Lumière, caméra ... action !

Inutile d'avoir un attirail très sophistiqué pour photographier les aurores boréales, mais certains équipements sont indispensables.

  1. Batterie de rechange : le froid décharge très rapidement les batteries. Pensez donc à emporter des batteries de rechange complètement chargées et gardez-les dans votre poche, près du corps, jusqu'à ce que vous en ayez besoin.
  2. Appareil photo : un appareil avec objectifs interchangeables est préférable, mais en principe n'importe quel appareil photo peut faire l'affaire. Plus le capteur de l'appareil est grand et moderne, moins les photos auront du grain.
  3. Déclencheur à distance : un déclencheur souple adapté à votre appareil photo sera très utile pour réduire les vibrations. Il peut s'utiliser en plus ou à la place du minuteur du déclencheur à retardement, aujourd'hui intégré à la plupart des appareils photo. Si vous n'avez pas de déclencheur à distance, utilisez le déclencheur à retardement.
  4. Trépied solide : évite que l'image soit floue à cause d'un mouvement de l'appareil photo. Il faut de préférence une bonne rotule qui permet un réglage indépendant de chaque axe. Si votre trépied n'est pas stable, essayez d'accrocher un objet lourd à la colonne centrale.
  5. Objectif : le mieux est d'avoir un objectif grand angle, de préférence avec une distance focale comprise entre 10 et 24 mm et une ouverture maximale de f/2.8 (mais f/3.5 peut à la rigueur convenir). Une mise au point manuelle est un must.

La science et les légendes associées aux aurores boréales

L'explication scientifique des aurores boréales est généralement donnée par des physiciens spécialisés en magnéto-hydrodynamique et, très franchement, ils sont beaucoup plus intelligents que nous.

Mais nous avons compris que nous étions redevables au soleil de presque tout, notamment des aurores boréales. Lors des grandes explosions ou éruptions solaires, de formidables quantités de particules sont projetées par le soleil dans l'espace.

C'est là que les choses se compliquent un peu, mais encore un peu de patience. Lorsque les particules rencontrent le bouclier magnétique de la Terre, elles sont dirigées vers un cercle autour du Pôle nord magnétique, où elles interagissent avec les couches supérieures de l'atmosphère. L'énergie ainsi libérée crée les aurores boréales. Tout ceci se produit à une centaine de kilomètres au-dessus de nos têtes.

Non sans surprise, le spectacle des aurores boréales a donné lieu à plusieurs légendes. Les symboles associés aux aurores boréales figurent par exemple sur le tambour chamanique des Sames. Le phénomène lui-même a plusieurs noms en langue same, parmi lesquels Guovssahas, ce qui signifie « la lumière qui peut être entendue ». Assez poétique, n'est ce pas ?

Et, à l'époque des Vikings, les aurores boréales passaient pour être l'armure des vierges guerrières de la Walkyrie, dégageant une étrange lumière vacillante. Ah, les Vikings et leurs vierges guerrières ...

Chasse aux aurores boréales avec les Sames

Suivez l'acteur britannique David Spinx lors de son voyage dans le Finnmark :il y rencontre les Sames, goûte la viande de renne et part à la chasse aux aurores boréales.

Des expériences inouïes sous les aurores boréales

Planifiez votre voyage dès maintenant

Inutile d'attendre d'être arrivé sur place pour décider ce que vous allez faire.

×

Voir aussi

Your Recently Viewed Pages
Ad
Ad
Ad