Skip to main content

Découvrez le MUNCH

Ce bâtiment a transformé la skyline d'Oslo et salue respectueusement la vibrante capitale norvégienne de sa silhouette inclinée.

À l'approche de sa mort, en 1944, Edvard Munch n'avait pas de descendants à qui confier son héritage...

... Il décida donc de léguer toutes ses œuvres à la ville d’Oslo.

Dont Autoportrait avec cigarette (en illustration) et l’un des tableaux les plus connus du monde...

Le Cri !

Dans l’une des versions de ce dernier, on peut distinguer, écrit en tout petit, « peint par un fou » – inscription que certains attribuent à Edvard Munch lui-même.

Le Cri

Les trois versions du Cri sont exposées dans une rotonde, une œuvre à la fois, dans le cadre de l’exposition permanente Edvard Munch Infinite. La raison en étant de protéger au maximum les fragiles tableaux. Il est indéniable que l’un des plus célèbres tableaux du monde a reçu un regain d'attention, ces dernières années.

« Le Cri est plus pertinent aujourd’hui que jamais. Sur fond de pandémie de COVID-19, Le Cri en est venu à refléter notre anxiété collective et notre peur du virus mondial. Parfois, le résultat peut être drôle, comme cette parodie du Cri portant un masque et du gel hydroalcoolique », déclare Maren Lindeberg, chargée des relations presse au musée MUNCH.

La célèbre silhouette de Munch apparaît souvent sur des pancartes dans des manifestations, surtout en lien avec le changement climatique.

« Contrairement à ce que l’on croit, c’est la nature, et non pas le personnage, qui hurle dans ce tableau. C’est ce que Munch lui-même a écrit : “un immense et interminable cri transperçant la nature” », cite-t-elle.

Pour faire honneur à l'héritage de Munch, Oslo a érigé le nouveau musée MUNCH, l’un des plus grands musées du monde entièrement consacré à un seul artiste.

C’est le cabinet d’architectes Estudio Herreros qui a conçu cet immeuble de 60 m de haut, deux fois moins émetteur de carbone qu’un bâtiment comparable.

Bon nombre des choix architecturaux ont été orientés par les questions climatiques.

L’immeuble est enveloppé de plaques d’aluminium recyclé ondulées, plus ou moins transparentes. Cet habillage a été conçu pour filtrer et refléter la lumière du soleil, afin de maintenir une température stable à l’intérieur du bâtiment.

Munch sans modération

Dans le centre d’Oslo, sur les rives du fjord, un nouvel immeuble redessine la silhouette de la ville.

« Tout l’art de Munch emplit le musée, ainsi que des expositions présentant d’autres artistes contemporains de renom. Ce musée est cinq fois plus grand que l’ancien musée Munch. Vous pourrez donc vous en donner à cœur joie », déclare l’attachée de presse Maren Lindeberg.

En dehors des expositions, le musée accueille un large éventail d’activités artistiques : performances, littérature, musique, cinéma et danse.

« MUNCH est un lieu qui propose des événements culturels pour tous, quel que soit l’âge ou le bagage. Ce bâtiment est une véritable ruche culturelle, avec en prime les plus jolies vues de la ville sur Oslo et l’Oslofjord. Vous pouvez faire une pause au café ou siroter un verre sur le rooftop bar du 12e étage en admirant la vue », ajoute Maren.

Le musée MUNCH est non seulement destiné à séduire les habitants de la capitale, mais aussi à donner une très bonne raison supplémentaire de la visiter.

« Le MUNCH est un grand lieu d’Oslo. Son architecture, sa centralité et sa programmation riche et variée placeront l’art véritablement au cœur d’Oslo et conféreront au musée un rôle clé dans le développement de la communauté locale. Bjørvika, le quartier qui accueille MUNCH, apporte un plus à Oslo, lui donne cette aura de métropole internationale intrigante, pleine de surprises. Oslo est en train de vivre une renaissance », s’enthousiasme Maren Lindeberg.

L’installation des fragiles toiles dans le musée n’a pas été simple.

Les plus grandes d’entre elles, qui atteignent jusqu’à 50 m², ont dû être amenées par bateau au nouveau musée. Elles ont ensuite été hissées à l’aide d’une grue de 21 m au sixième étage de l’immeuble et introduites par une grande ouverture de 7 mètres de haut, pratiquée dans le flanc de la bâtisse.

Ensuite, celle-ci a été refermée – pour de bon.

Les deux toiles monumentales qui ont nécessité une telle organisation – Le Soleil (illustration) et The Researchers – ont été peintes pour nourrir l’inspiration des étudiants de l’université d’Oslo.

Ces tableaux sont exposés dans le grand hall qui occupe deux étages et sont visibles dans l’exposition Edvard Munch Monumental.

Mais Munch ne se contentait pas de peindre. Il aimait expérimenter avec la photographie et n’hésitait pas à être son propre modèle. En d’autres termes…

Munch a pris plein de selfies !

On peut voir ses clichés dans l’exposition Det Eksperimentelle selvet (Le Soi expérimental).

Lorsque votre tête bouillonnera d’expériences esthétiques, mais que votre estomac sera désespérément vide, dirigez-vous vers l’un des trois espaces de restauration du musée. Leur accès est ouvert au public, même sans billet d’entrée au musée.

Commandez des huîtres ou un Munch burger au délicieux Tolvte bistro du douzième étage ou poussez jusqu’au bar à cocktails Kranen, sur le toit, pour une vue extraordinaire sur Oslo.

Quel lieu pour une soirée romantique !

Vous pouvez également acheter un panier pique-nique au MUNCH Deli & Kafé du rez-de-chaussée, à déguster sur l’idyllique plage de l’opéra située à deux pas du musée et de l’opéra national. Allez piquer une tête (eh oui, nous nageons en plein air toute l’année !) et réchauffez-vous dans l’un des nombreux saunas des environs.

Prévoyez un peu de temps pour flâner dans les environs et explorer ce nouveau quartier très à la mode, dont font partie Munch Brygge et Oslobukta.

En savoir plus sur le musée MUNCH à Oslo.

Ces dernières années, Oslo est devenue le rendez-vous en vogue pour les amateurs d'art.

Outre le MUNCH, ne manquez pas de visiter le Musée national, le musée Astrup Fearnley ou les chefs-d'œuvre en plein air, le parc de sculptures Vigeland ou le parc de sculptures Ekeberg.

Norvège, le mariage entre l’art et la nature

Autres expériences artistiques à Oslo

Encore plus de Munch

Osez l'art

Profitez d'offres à ne pas manquer

Voici une sélection de tour-opérateurs qui se dépensent sans compter pour sublimer votre voyage.

Pages consultées récemment