Dynamic Variation:
Offers
x

There was not an exact match for the language you toggled to. You have been redirected to the nearest matching page within this section.

Choose Language
Toggling to another language will take you to the matching page or nearest matching page within that selection.
Search & Book Sponsored Links
Search
or search all of Norway
Drippin
Drippin.
Photo: Bleed / Fantefilm / Innovation Norway

Drippin

muteplay/pauseplay/pause
Campaign
Course
Event
Partner
Media
Meetings
Travel Trade

Pour célébrer le cent cinquantième anniversaire de la pièce de théâtre Peer Gynt de Henrik Ibsen en 2017, quatre jeunes artistes norvégiens ont remis au goût du jour la partition qu’Edvard Grieg avait spécialement composée pour elle.

Quand Grieg rencontre l’électro

Erik Spanne, aka Drippin, est un jeune faiseur de sons qui baigne dans l’univers de l’électro. Il vit à Oslo, où il crée des mélodies entêtantes, que l'on retrouve aussitôt sur les pistes de danse du monde entier.

« Silver Cloak », son premier titre produit par le label new-yorkais Lit City Trax, a cartonné et les festivals et les clubs n’ont pas tardé à inviter le jeune artiste – notamment en Islande, à Shanghai, Tokyo et New York.

« Pour moi, Edvard Grieg, c'est un peu la première pop star norvégienne, car il produisait des mélodies dépouillées, faciles à retenir. »

Drippin a collaboré avec plusieurs rappeurs connus, notamment Sicko Mobb, Le1f, King Louie et Riko Dan. En 2017, il a également été nommé lors des Spellemannprisendes, l’équivalent des « Grammy Awards » en Norvège, pour son travail de production sur l’album «Echo» de Nils Bech. L'année dernière, il a fait partie de la poignée de musiciens qui ont eu le privilège d’être sélectionnés pour la Redbull Music Academy de Montréal.

Drippin
Drippin.
Photo: Martine Stenberg

Quelle a été ta réaction lorsqu'on t’a demandé de participer à ce projet?
— J'ai été très honoré. Pas simplement parce qu'il s'agissait d'interpréter une composition aussi connue, mais aussi parce qu'on me demandait de représenter la Norvège et mon style musical, c'est-à-dire l'électro.

Pourquoi est-ce que tu as choisi «Dans l’antre du roi de la montagne»?
— J'aime les ambiances sombres, mélancoliques et intenses. «Dans l'antre du roi de la montagne» est un morceau violent et noir, c'est pourquoi il m’attirait autant. Comparé à l'atmosphère légère et douce qui caractérise l’œuvre, ce morceau possède une qualité presque étouffante.

Que savais-tu de Peer Gynt?
— Tout ce que je savais, je l’avais appris à l'école. C'était vraiment bien de me replonger dans cette pièce à l'âge adulte et j'ai été surpris de voir combien elle est d'actualité, même 150 ans après son écriture.

Est-ce que tu connaissais la musique d'Edvard Grieg avant de te lancer dans le projet?
— Pour moi, la musique d’Edvard Grieg est synonyme d’esprit norvégien, d’une sorte de romantisme national. Quand on écoute les morceaux qu'il a composés pour Peer Gynt, on peut presque sentir l'air frais de la montagne et entendre les clarines des vaches. C'est ça qu'il a recherché, en composant cette musique.

Si tu recevais la visite d'amis étrangers et devais leur recommander trois sorties culturelles, quelles seraient-elles?
— Je les emmènerais à la soirée au club Revolver pour la soirée «Ball ‘em up», au concert de Nils Bech à l’opéra d’Oslo le 19 novembre et à la galerie d'art contemporain SCHLOSS.

C'est comment d’être un artiste en Norvège aujourd'hui ?
— Ce qui est intéressant en Norvège, c'est que les jeunes artistes ne recherchent plus les gros labels comme avant. Ils ont créé leurs propres plates-formes, sur lesquels ils peuvent publier leur musique en fixant leurs propres conditions. Ils créent leurs propres débouchés.

Écoutez la version de « Dans l’antre du roi de la montagne » de Drippin”

Drippin
Drippin.
Photo: Bleed / Fantefilm / Innovation Norway
PLAY VIDEO
À propos de Peer Gynt

Le Peer Gynt d’Henrik Ibsen a été publié en 1867, mais n’a été créé sur scène que neuf ans plus tard, au théâtre de Christiania. Depuis lors, de nombreuses versions de la pièce ont été montées et jouées dans le monde entier, et ont remporté un succès qui ne s’est jamais démenti.

La représentation jouée chaque année en plein air dans le cadre du Gålåvatnet de Gudbrandsdalen est toujours très appréciée des amateurs.

Si vous souhaitez vous instruire sur la vie du dramaturge et de son œuvre, rendez-vous au musée Ibsen d'Oslo.

Demandez le programme

Le contraste entre la nature et nos modes de vie modernes est une source inépuisable d'inspiration pour la jeune génération norvégienne. Parcourez notre agenda et profitez de votre séjour en Norvège pour faire de belles découvertes culturelles.

Your Recently Viewed Pages

Retour en haut de page

Ad
Ad
Ad
Ad