Dynamic Variation:
Book
Choose Language
Search & Book
Search
or search all of Norway
Campaign
Partner

Interview de touristes #6

Paola Mora (à gauche) et Ana Paula González Horn organisent des événements sportifs pour la jeunesse à Mexico City, la plus grande agglomération métropolitaine du monde occidental, avec plus de 21 millions d'habitants entassés sur 1 485 kilomètres carrés. En comparaison, la Norvège compte à peine 5 millions de personnes dispersées sur une superficie de 385 178 kilomètres carrés.

Les deux amies Mora et González sont venues dans la ville olympique de Lillehammer pour leur travail. Au cours de leur voyage de quatre jours, elles en ont également profité pour explorer la nature norvégienne et visiter la capitale, Oslo, qui n'est pas loin.

Qu'est-ce qui vous a le plus surpris en Norvège ?
— Les Norvégiens que nous avons rencontré ou avec qui nous avons travaillé, semblent agréablement ouverts et discrets. Vous pouvez accoster n'importe qui ici. Lors d'une cérémonie à Lillehammer, nous étions assez près du roi et du prince héritier. Ils nous ont tous deux donné l'impression d'être des personnes normales qui aiment la simplicité. On s'est presque senties comme entre amis.

Quelle est la principale différence entre les Mexicains et les Norvégiens ?
— Les Mexicains parlent beaucoup plus. Les Norvégiens sont beaucoup plus calmes et timides, ou peut-être qu'ils sont juste bien élevés (rires).

Vous êtes organisatrices d'événements sportifs : avez-vous pratiqué des activités de plein air lors de votre séjour ici ?
— Nous avons eu un jour de congé, où nous sommes allées à la station alpine de Hafjell. On y a passé une super journée dans un cadre magnifique.

Avez-vous eu d'autres expériences sportives réussies ?
— Eh bien on a essayé le curling et on doit admettre que c'est beaucoup plus difficile que ce qu'il nous semblait.

Après avoir voyagé entre plusieurs endroits, que pensez-vous des transports en commun en Norvège ?
— Ils sont organisés de manière très précise, avec un équipement de pointe. Nous avons emprunté un tout nouveau train de Lillehammer à Oslo, qui était à la fois rapide et très confortable. Lors de notre voyage à bord du train, on a pu se connecter à Internet gratuitement et il y avait des prises pour recharger nos appareils, ce qui nous a été très utile.

Avez-vous vécu des expériences inhabituelles en Norvège ?
— Oh oui : manger de la morue pour le dîner. Chez nous c'est juste un type de poisson auquel nous sommes habitués. Ici, il y en a partout, il nous semble que le cabillaud est le roi des traditions culinaires en Norvège.

Avez-vous mangé quelque chose que vous avez particulièrement apprécié ?
— On aime beaucoup le fromage brun norvégien, brunost. Son goût ressemble bizarrement à notre cajeta, une délicieuse sauce mexicaine au caramel que nous mettons sur presque tout.

Que direz-vous à vos amis au Mexique à propos de la Norvège ?
— Qu'ils viennent visiter le pays en été, car ils ne sont pas du tout habitués à la neige et aux basses températures. Sauf si, au contraire, ils adoreraient être éblouis par la blancheur immaculée de la saison d'hiver.

C'était votre premier voyage en Norvège : quand allez-vous revenir ?
— En été, pour une croisière dans les fjords.

Sélections de restaurants de crustacés dans la Norvège de l'Est

Activités à faire en plein air dans la région de Lillehammer

×

Lisez ce que les autres touristes ont dit

Voir aussi

Your Recently Viewed Pages
Ad
Ad
Ad