Dynamic Variation:
Book
Choose Language
Search & Book
Search
or search all of Norway
Campaign
Partner

Le nord de la Norvège m'a personnellement ébloui

Piotr est parti en Norvège avec Visitnorway du 25 mai au 1er juin en team avec Bruno. Il vous raconte ici son road trip dans la région du Nord de la Norvège. Il avait partagé sur les réseaux sociaux avec les hastags #NorwayLights, #VisitNorway et #NorthernNorway. En voici quelques-uns.

Ce road trip au nord de la Norvège parsemé de randonnées avec mon collègue Bruno Maltor du blog Votre Tour du Monde fut une merveilleuse expérience. J'avais beaucoup d'attentes concernant ce voyage, mais ces dernières ont été entièrement dépassées.


Par quoi commencer. Notre arrivée brumeuse à Tromso ne présageait rien de bon concernant la météo au cours de ce séjour norvégien. Or, on sait tous que l'absence de pluie ainsi qu'un beau ciel bleu sont préférables pour celui qui souhaite profiter du soleil de minuit en cette période de fin mai. Néanmoins, après avoir bien mérité la vue de la Paris nordique du point de vue du téléphérique, monté seul sous les névés vers 23h du soir alors qu'il faisait encore jour, j'avais le sentiment que ce voyage me réserverait de belles surprises. Je voyais de là-haut notre bateau, le Kong Harald s'approcher peu à peu du port. C'est lui qui allait nous emmener de Tromso jusqu'à Svolvaer, aux célèbres Lofoten. A 2h du matin, après avoir embarqué, j'étais encore sur le pont en train de faire mes adieux à Tromso. Je ne me lassais pas de la vue.


Chaque jour qui suivit était une claque visuelle. Un ravissement pour les yeux et l'âme des voyageurs que nous étions. Depuis la vue sur Svolvær aux Lofoten jusqu'au sommet du Måtind sur les Vesterålen où mes pieds se balancèrent au-dessus de 500m de vide, Bruno et moi étions comme des gosses devant un sapin de Noël avec nos appareils photo. J'ai couru sur les crêtes, riant tel un fou, gagné par l'euphorie, un précipice vertigineux de chaque côté. La vue qui s'offrait à moi semblait valoir tous les risques encourus.

Durant le séjour, j'ai pu apercevoir les baleines à Andenes depuis le haut du mat du bateau.
 


Surexcité comme une puce après avoir entraperçu un rayon de soleil du hublot de ma cabine, j'arpentais, après quelques maigres heures de sommeil, le pont à 5h du matin. Alors que nous laissions les nuages enveloppé Tromso, je capturais la magie du soleil de minuit peindre le paysage de nuances roses, violettes et orangées sur les eaux sous les ponts que nous laissions derrière nous. Le soleil n'allait quasiment plus nous quitter depuis lors. J'étais seul à cette heure des plus matinales mais déjà, j'étais sous l'emprise de la magie et de l'énergie norvégienne. Dormir devint peu à peu une corvée.

Alors que notre voyage avec la compagnie Hurtiguten touchait à son but, avec Bruno, nous montions sur un petit bateau afin de découvrir et d'observer les aigles aux Lofoten. Au départ, nous étions un peu sceptiques sur l'intérêt de la chose. Mais les mouettes joueuses, la vue grandiose sur les fjords ainsi que la majesté des aigles fondant sur leur proie firent rapidement envoler nos derniers doutes.


J'ai observé le vol de centaines de ces adorables macareux. J'ai dormi dans ces maisons aux bois rouges si typiques. Nous sommes montés en haut du Segla, faisant voler le drapeau norvégien au vent.


Nous avons vogué sur les eaux turquoise de Sommaroy et, si ce n'est les températures, j'aurai pu jurer que nous nous trouvions aux Bermudes. Et surtout, nous avons profité de ces splendides paysages qui se présentaient à nous sur ces routes sinueuses, nous obligeant à nous arrêter toutes les 5 minutes.

 

🔼🇺🇸🔼Feel the power of northern Norway. --- 🔽🇫🇷🔽Sentez la force de la Norvège --- #norwaylights #northernsummerbuzz #northernnorway #visitnorway

Фото опубликовано Piotr - French Travel blogger🌍 (@bienvoyager)


Le dernier jour, avant notre vol retour depuis Tromso, une douce nostalgie nous enveloppait. Nous n'avions pas à le formuler par des mots, Bruno et moi, mais chacun de nous sentait en son for intérieur que ce voyage était une expérience unique. Une de celles qui restent et qui marquent. Une de celles qui n'ont pas de prix.

 

Le nord de la Norvège nous a ravis, le nord de la Norvège m'a personnellement ébloui. Depuis mon retour, je compte les jours jusqu'à mon prochain séjour. Mes pieds ne tiennent plus en place au souvenir des merveilleux sentiers qui n'attendent que d'être parcourus. J'ai encore tant de souvenirs à rapporter de là-bas. Je comprends la mélancolie des anciens vikings qui laissaient ce bout de paradis derrière eux. Difficile d'oublier un pays dont les paysages ont été forgés par les légendes et les dieux.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

Bien voyager et 1001 pas, les blogs de Piotr

 

L'itinéraire

Séjour en ville, Hurtigruten et archipels

Notre blogueur et son coéquipier ont d'abord atterri à Tromsø, surnommée la Paris du Nord pour y entamer leur périple à travers la Norvège du Nord. Après avoir visité la ville et admiré le soleil de minuit à bord du téléphérique local, ils ont embarqué pour une croisière le long du littoral norvégien avec Hurtigruten. C'est à Svolvær dans les Lofoten qu’ils ont fait escale, pour y goûter au plein air et à la culture viking dans le musée Lofotr de Borg. Ensuite, le voyage s'est poursuivi à terre sur la Route touristique nationale des Vesterålen : à la rencontre du peuple Sami et des baleines. Après cela, ils ont mis cap vers l'île enchantée de Senja, la deuxième plus grande île de Norvège, où habite le plus grand Troll de Norvège... ils sont ensuite revenus à Tromso en passant par « l'île d’été » Sommarøy.

« Mon but ? Vous donner envier de marcher dans mes pas. Entre nous, j'ai n'ai qu'une seule crainte concernant mon séjour norvégien, vouloir y revenir le plus vite possible. »

 

« Depuis mon retour, je compte les jours jusqu'à mon prochain séjour. Mes pieds ne tiennent plus en place au souvenir des merveilleux sentiers qui n'attendent que d'être parcourus (...). Je comprends la mélancolie des anciens vikings qui laissaient ce bout de paradis derrière eux.​ » — Piotr

Click to activate

Hello, moi c'est Piotr,

Franco-polonais, blogueur sur bien-voyager.com ainsi que 1001-pas.fr en route prochainement en Norvège ! Au menu : Tromso, les îles Lofoten (dont je pense, vous avez déjà entendu parler), Senja que l'on surnomme, la Norvège en miniature et Vesterålen, un archipel au nord des Lofoten qu'il me tarde de mieux connaître.

Pourquoi la Norvège en été ?

En quelques mots : fjords, vikings, saumon, baleine et soleil de minuit !

Pour la petite anecdote, j'ai de la famille installée en Norvège. L'oncle de ma compagne ainsi que des cousins vivent non loin de Bergen. J'ai visité cette ville charmante et j'ai été envoûté par le vieux port de Bergen dans le quartier de Bryggen. Je me souviens d'avoir invité ma compagne dans un restaurant du XIXe s dans le vieux port, le Bryggeloftet & Stuene. Un repas délicieux, du saumon et du renne dans un cadre chargé d'histoire. Depuis, je me suis promis de revenir en Norvège. Et donc me voilà !

J'ai toujours en tête de nombreux projets concernant la Norvège

Parcourir les Alpes de Lyngen, remonter la côte norvégienne avec l'Express Côtier - Hurtigruten - comme l'a fait ma collègue Julie de carnets de traverse, prendre le train d'Oslo à Bergen (superbe vidéo hypnotisante de plus de 7h en HD), parait-il, l'un des plus beaux trajets au monde, me balader dans les ruelles de celle que l'on surnomme la Paris du Nord, alias Tromsø. Et puis, comme beaucoup, je bavais devant les photos des Lofoten et leurs maisons rouges sur pilotis. Des Alpes dans la mer, le paradis du randonneur. Terre bénie pour tout photographe. D'ailleurs photos, Lofoten, y'a de la ressemblance non ? Le lieu est tellement photogénique qu'un smartphone suffit pour prendre de beaux clichés. Mais je suis également là pour partager avec vous les autres trésors de la Norvège !

Tombé amoureux, durant mes voyages, d'aventures

...et d'activités de plein air comme la randonnée, je me suis même mis récemment au trail, d'où mon second blog 1001 pas, pour échanger sur mes nouvelles passions. Et question aventures et activités de plein air, la Norvège est un formidable terrain de jeu. Randonnée,ski, kayak, escalade, alpinisme, trail... Kilian Jornet, une star du trail dont je suis les activités, partage d'ailleurs ses sorties à skis ou ses courses en Norvège et lorsqu'il publie des vidéos de ses escapades norvégiennes, où l'aventure se trouve au pas de sa porte, on a qu'une seule envie, le rejoindre. Il a dernièrement mis en place une course en Norvège, pour les curieux : la Tromso Skyrace qui se déroule à... Tromsø, capitale des terres arctiques. Mythique porte d'entrée du Svalbard. Si j'ai assez d'énergie, je vous ferai profiter des mes runnings matinaux en Norvège !

J'ai aussi assisté, récemment, à la projection du film Ultra Norway Race (une course à pied de 170km qui aura lieu du 8 au 10 juillet 2016, entre les Alpes de Lyngen et la ville de Tromsø) avec mon collègue Gregory de la TeamAventuriers et, bien que coureur trail inexpérimenté, j'avais déjà des fourmis dans les jambes.

1001-pas.fr, bien-voyager.com
Credits
Piotr Dorczak, blogueur sur bien-voyager.com.
Photo: Piotr Dorczak

Credits
Piotr Dorczak, blogueur sur bien-voyager.com.
Photo: Piotr Dorczak

Les paysages norvégiens, bruts, purs,

...sous la neige, la brume ou avec le soleil, entre mer et montagnes, restent époustouflants. Et puis il y a la nature, l'observation de la faune et de la flore. J'espère croiser de nouveau les baleines, ces magnifiques princes des océans. En plus, grâce au Gulf Stream, il fait beaucoup moins froid qu'on ne se l'imagine le long des îles. Les hivers sont particulièrement doux et il fait en moyenne 20 entre juin et aout dans la région des Lofoten. Un peu plus frais au centre des terres. Même si je suis loin d'être un douillet, fin mai, on en sera tout proche. De plus, cela sera déjà la bonne période pour profiter du soleil de minuit ! De la fin mai, jusqu'à la mi juillet, le soleil ne se couche plus sur la région. De quoi en profiter 24h sur 24h ! Je n'ai d'ailleurs qu'une hâte, c'est découvrir les beaux sentiers surplombant les îles. Vu notre programme, je pense y aller pendant que mes collègues dormiront ! Etant également un fan de la série Vikings, j'ai appris que, sur l'île de Vestvåg, il y a le musée Lofotr concernant la communauté vikings durant l'âge de fer. De quoi assouvir ma curiosité à ce sujet.

Alors, quand on m'a proposé de venir découvrir une partie de ces beaux coins de Norvège, je n'ai évidemment pas pu résister. Mon but ? Vous donner envier de marcher dans mes pas. Entre nous, j'ai n'ai qu'une seule crainte concernant mon séjour norvégien, vouloir y revenir le plus vite possible.


Suivez Visitnorway

This social element is not currently supported on the China site. This warning will not show on the front end.
This social element is not currently supported on the China site. This warning will not show on the front end.
!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+"://platform.twitter.com/widgets.js";fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs");

 

Visitnorway sur Instagram

Voir aussi